La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

par

VIDÉO : Le manque de financement dans la vie d’une start-up

Le créateur d’entreprise arrive à réunir jusqu’à 100.000 euros entre ses économies, celles de ses proches et quelques aides d’État. Les fonds d’investissement n’investissent qu’au-delà d’un million d’euros par projet. On constate donc un trou de financement entre le financement des proches et l’intervention du capital-risque. Avant de le franchir, beaucoup de jeunes entreprises ferment, faute de trésorerie. Seuls les investisseurs privés expérimentés et argentés (Business Angels) seraient capables de les aider. Il faut les encourager.

Articles sur le sujet :

- Les Business Angels indépendants sont des entrepreneurs
- Pourquoi la France manque de Business Angels
- Business angels : le match France- États-Unis
- Business-Angels, le booster des créations d’entreprises

- Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Continuer la lecture :

Inflation et taux d’intérêts

Inflation et taux d’intérêts

Inflation, croissance et déficits

Inflation, croissance et déficits

Croisons les doigts ou ça va secouer !


Investissements en fonds propres dans les start-up

Investissements en fonds propres dans les start-up

Refinancer nos entreprises par « l’Épargne Covid »

Refinancer nos entreprises par « l’Épargne Covid »

Encourageons les fourmis… pour le bonheur des cigales !


Favoriser l’investissement en fonds propres dans les entreprises

La traque mortelle des entreprises zombies, mais qu’est-ce à dire en pratique ?



Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Retrouver cet article sur le Web :
https://www.irdeme.org/1058
Flashcode 2 url
FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :