La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

par

Steven Koonin, le nouveau Saint-Eloi
Unsettled : What Climate Science Tells Us, What It Doesn’t, and Why It Matters

« Le bon roi Dagobert a mis sa culotte à l’envers. Le grand Saint-Eloi lui dit : « Oh mon roi ! Votre Majesté est mal culottée » ». « C’est vrai » lui dit le roi « je vais la remettre à l’endroit ».

Le roi de notre époque est le GIEC (Groupe intergouvernemental d’experts du climat), qui dirige nos existences : notre façon de nous loger, nous chauffer, nous déplacer, nous nourrir. Suivant les recommandations du GIEC, nous devrons transformer nos logements pour les isoler du froid, supprimer dans les constructions nouvelles tous les chauffages autres que les pompes à chaleur, remplacer nos voitures à essence par des voitures électriques, supprimer des lignes d’aviation, remplacer les centrales nucléaires par des éoliennes et des panneaux solaires, abandonner la viande et les produits non-bio, et surtout arrêter la croissance de notre économie.

Par son livre paru le 4 mai 2021, Steven Koonin est le nouveau Saint-Eloi. C’est un professeur de Physique américain, spécialiste des modèles informatiques du climat. Il fut nommé par Barack Obama sous-secrétaire à la science au Département de l’énergie des Etats-Unis et à ce titre fut l’auteur principal du plan stratégique de ce ministère en 2011. Son livre est intitulé : « Non établie ? », avec le sous-titre « Ce que la science du climat nous dit, ce qu’elle ne dit pas, et pourquoi c’est important ».

Une chronique à lire sur fr.irefeurope.org.

- Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Continuer la lecture :

Les élections et la magie des médias

Les élections et la magie des médias

On vit une époque formidable !

Quel programme d’action pour le prochain gouvernement ?

Quel programme d’action pour le prochain gouvernement ?


Les douze mensonges du GIEC

Les douze mensonges du GIEC

la Religion Écologiste 2

La politique énergétique allemande coûte cher à l'Europe

La politique énergétique allemande coûte cher à l'Europe

Demandons le maintien des 3 dernières centrales nucléaires en activité


Pourquoi l’abandon de notre politique d’assimilation conduit à la destruction de la nation

Pourquoi l’abandon de notre politique d’assimilation conduit à la destruction de la nation

Et si les écologistes étaient tout simplement asociaux ?

Déguisez-vous en panda !



Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Retrouver cet article sur le Web :
https://www.irdeme.org/1524
Flashcode 2 url
FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :