La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF

Prélèvements obligatoires
&
Egalitarisme

8 publication(s) :

Vous avez dit consentement à l’impôt ?

Bertrand Nouel,

Cela se passe sur France Inter, la ministre du travail est interviewée. La veille, Emmanuel Macron a expliqué devant les citoyens pourquoi il ne reviendrait pas sur la suppression de l’ISF. Le journaliste questionne la ministre : on a bien compris que l’ISF n’était pas le bon outil pour payer les (...)

Philippe Nemo - Philosophie de l’impôt
(PUF août 2017)

Alain Mathieu,

Philippe Nemo - Philosophie de l'impôt Un philosophe traitant de l’impôt, ce n’est pas si fréquent. Quand il s’agit d’un bon philosophe, au style clair et percutant, cela devient un régal.

L’ISF, l’impôt sur les pauvres

Dominique Mercier,

L'ISF, l'impôt sur les pauvres L’impôt dit de « solidarité sur la fortune » est cet impôt censé frapper les riches pour opérer une redistribution vers les plus modestes, dans une optique de justice fiscale. Qu’en est-il réellement ? On constate en réalité que l’ISF pourrait être bien davantage un impôt sur les pauvres, car il fait fuir (...)

La grande imposture de la non-imposition de la moitié des Français

Bernard Zimmern,

La grande imposture de la non-imposition de la moitié des Français L’un des objets d’indignation de ceux qui payent des impôts sur le revenu est de savoir ou d’apprendre qu’au moins la moitié des Français n’en payent pas.
Le pendant de ce mythe est de voir le gouvernement détaxer les plus bas revenus de quelques dizaines ou centaines d’euros et de clamer qu’il ne fait (...)

Bercy tue l’impôt

Dominique Mercier,

On connaît la célèbre courbe de Laffer, du nom de cet économiste qui a théorisé que « trop d’impôt tue l’impôt », ou bien encore que « le taux tue l’assiette », c’est-à-dire qu’à partir d’un certain seuil l’augmentation du taux des impôts entraîne une diminution des recettes. Qu’en est-il (...)

Emmanuel Saez : économie ou utopie ?

Dominique Mercier,

Emmanuel Saez : économie ou utopie ? Emmanuel Saez, économiste français professeur à Berkeley, est connu pour être un « spécialiste de la théorie de la taxation optimale » [1]. Il explique qu’une politique fiscale juste consisterait à imposer davantage les plus riches, bien au-delà de 50%. Ironiquement, ces considérations occultent (...)

Travailleurs riches, pauvres, ils paient plein pot
Les Français, pigeons de la redistribution – partie 3

Dominique Mercier,

Pour remplir le tonneau de la fonction publique, celle-ci en est arrivée à taxer non seulement les riches, mais aussi les classes moyennes et populaires.
Comme le montre bien le graphique ci-dessous, le différentiel de taux de prélèvements obligatoires entres les travailleurs les plus riches et les (...)

La France et le Capital - Un abîme de mécompréhension

Raffy Kazandjian,

La France et le Capital - Un abîme de mécompréhension La créativité taxative à laquelle nous assistons a comme toile de fond une notion bien particulière et partisane de la « justice » et de la « solidarité ». Pourtant, poser la question de la Solidarité à travers un alourdissement sans précédent de la fiscalité des « plus riches », comme il convient de les (...)

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies