Entreprises et Emplois marchands : Visions d’Entrepreneurs

par

Pouyanné, Total, Mbappé, le Qatar, l’Etat français et les amateurs de foot

Kylian Mbappé vient de se voir accorder par le PSG un énorme contrat portant sur 630 millions de salaires, primes et autres avantages à sa disposition, s’il le désire, pendant trois années (795 millions de coût pour le club). Soit 210 millions par an. Patrice Pouyanné se voit quant à lui voué aux gémonies pour avoir perçu un salaire annuel de …5, 9 millions, soit 35 fois moins. Un patron très gagne-petit par comparaison. Un circuit intéressant de l’argent, sachant que Pouyanné est le patron de Total, que Total est l’exploitant privilégié des ressources minières du Qatar, lequel est le propriétaire du PSG, donc l’employeur de Mbappé, que le gendarme financier du foot fait payer aux PSG des amendes pour absence de fair-play financier, que l’Etat français se remplit les poches en prélèvements, et que le bon peuple casque en tant qu’amateur de foot et acheteur de pétrole.

Mbappé et Pouyanné : panem et circenses

Le footballeur doit recevoir un salaire annuel de 72 millions (17 millions en 2017), plus primes et plus une prime de fidélité ( ?) de 180 millions à la signature, plus diverses primes qui font monter le total à 630 millions sur trois ans, plus pour le PSG comme on le verra 165 millions de cotisations sociales, donc 795 millions en tout à la charge du club.
Quant au patron de Total, sa rémunération annuelle de 5,9 millions reste inférieure à celle de 2017, et avait été volontairement fortement diminuée en 2020 de 36%, et en conséquence remontée de 52% en 2021. Elle n’a en définitive pas évolué en 4 ans, et même diminué en euros constants. Alors que Total est le 6ème super major mondial, cette rémunération est aussi notablement inférieure à celle de ses concurrents mondiaux.
Sans vouloir s’appesantir sur la perception variable qu’ont les Français de la richesse, on se rappellera la formule satirique inventée par le poète romain Juvénal, fustigeant la décadence des romains qui ne se préoccupent plus que de pains et de jeux (« panem et circenses »). Aujourd’hui, on pardonnera tout à celui qui vous offre les jeux, rien à celui qui vous fournit l’emploi et le pain.

- Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Total et le Qatar, une très ancienne collaboration.

Ils sont en relations d’affaires depuis 1936, relations très privilégiées. Le Qatar est devenu l’un des principaux actionnaires de Total après avoir investi 2 milliards en 2012. Total détient quant à elle une participation de 30% dans la première exploitation de pétrole du Qatar, et vient de signer un accord pour être le premier participant mondial (près de 10%) dans une exploitation géante de GNL.
Nous ignorons quelle part des 30 milliards d’impôts mondiaux de Total est payée au Qatar, mais elle est certainement très substantielle compte tenu de l’importance de son activité dans le pays.

Le Qatar et le PSG, une dépendance financière pas vraiment éthique.

Grâce à l’exploitation de son sous-sol, le Qatar est très riche. Il est devenu en 2011 propriétaire et financier du PSG où il a investi des sommes considérables pour acheter les trois joueurs parmi les meilleurs du monde : Neymar, Messi et Mbappé, le plus cher de tous.
Mais le PSG est en lourdes pertes depuis trois ans, 224 millions pour la saison 2020-2021, et une prévision de 350 millions pour l’année en cours. La masse salariale représente 73% du chiffre d’affaires de l’opérationnel, soit autant que la somme des 14 clubs de la ligue. Et c’est le moment que choisit le Qatar pour signer le contrat que l’on sait avec Mbappé ! Le mois dernier, le PSG a écopé d’une amende de 65 millions, dont 55 avec sursis, pour manque de « fair play financier ». Sept autres clubs ont aussi été sanctionnés, mais c’est le PSG qui a écopé de la plus forte amende. Le club a trois ans pour redresser la situation avec un déficit ne dépassant pas 30 millions, sous peine d’exclusion.

L’Etat français se remplit les poches.

Le contrat Mbappé va beaucoup rapporter à l’Etat chaque année en prélèvements sociaux et fiscaux. En cotisations salariales et patronales, respectivement 25 et 55 millions. En impôts sur le revenu, 90 millions. On relèvera que le coût pour le PSG ne se limite pas à 630 millions, car il faut ajouter à cette somme, qui représente les paiements bruts, les 55 millions de cotisations patronales annuelles, soit 165 millions, et 795 millions au total sur trois ans. Au total, les prélèvements publics se montent ainsi à 170 millions par an, 510 millions sur trois ans. Ce n’est pas l’Etat français qui va se plaindre !

Et le bon peuple casque…

Il paie le pétrole plus cher, et la télé ainsi que les billets au Stade de France ça coûte aussi plus cher, il faut bien payer Mbappé.

Epilogue

Total est très content, le pétrole est certes cher, mais que voulez-vous c’est le marché…Ses actionnaires et ses salariés sont aussi ravis
Le Qatar est très content, Total et ses concurrents lui laissent beaucoup d’argent
Le PSG est très content, son actionnaire a des poches sans fond, grâce à ce que lui laissent Total est les autres
Mbappé est très content. Il dit qu’il ne faut pas confondre sport et argent, mais que voulez-vous, il est le meilleur de plus de 7 milliards de terriens, et le marché c’est le marché…, et le PSG peut bien sûr payer grâce au Qatar.
Patrick Pouyanné s’agace, ne comprenant pas les critiques qui lui sont adressées
L’UEFA fronce les sourcils, mais ne vous inquiétez pas trop, on verra dans trois ans…
L’Etat est absolument ravi, en plus tous les prix augmentent, et notamment la billetterie, taxée à 5,5%.
Le bon peuple maugrée, mais les jeux du cirque, c’est sacré.
Dans la Rome antique, les jeux du cirque ont cessé lorsque les sponsors ont trouvé qu’il était trop coûteux d’acheter et d’entretenir leurs gladiateurs pour les voir mourir sous leurs yeux sous la pression de spectateurs assoiffés de sang. Puis l’époque de la la pax romana céda devant celle des invasions barbares. Mais il est vrai que, à l’époque moderne, et pour plusieurs générations encore, il reste suffisamment de gaz et de pétrole dans les sous-sols du Golfe. Aussi longtemps que la musique joue, il faut continuer à danser, les invasions barbares, c’est pour plus tard.
A chacun de tirer la, ou les morales de cette histoire.

Continuer la lecture :

La droite ne se redressera pas si elle ne sait pas redresser la France

La droite ne se redressera pas si elle ne sait pas redresser la France

Petite chronique de l’énergie

Petite chronique de l’énergie


Au service du public

Au service du public

Du bon sens dans l'administration !

Faut-il (en)fermer Sandrine ROUSSEAU et Philippe MARTINEZ ?

Faut-il (en)fermer Sandrine ROUSSEAU et Philippe MARTINEZ ?


Les errements du Service au Public

Les errements du Service au Public

Gribouille a encore frappé

Crise de l’énergie en France et en Europe :

Crise de l’énergie en France et en Europe :

Etude sur les causes, conséquences et pistes de solutions



Vos réactions à cet article (2) :

Mbappé est probablement plus rare que Pouyanné

le 31 octobre, 08:22 par Moulin

Mbappé est probablement plus rare que Pouyanné et a probablement plus de suiveurs accros. Comparer Mbappé à Elon Musk ? ou à Apple et ses accros iPhone ?
Ce sont les gazettes médiatiques des foules qui les manipulent en exacerbant les émotions .
Aurons nous les études qui analyseront dans quelques années le pari du PSG et son bilan gains/pertes ?


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Retrouver cet article sur le Web :
https://www.irdeme.org/1706
Flashcode 2 url
FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :