La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF

Normes et formalisme

Lettre d’un chef d’entreprise à monsieur le Président de la République

Gilles Rigourex,

Monsieur le Président,
J’ai écouté attentivement vos bonnes paroles hier soir à 20h. Il y a beaucoup de bonnes intentions, mais vous savez que, nous, chefs d’entreprise, souvent échaudés, sommes habitués à ne croire qu’aux actes et non aux (...)

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

S’adapter en France, le parcours du combattant : un exemple vécu dans l’élevage !

Claude Sicard,

S'adapter en France, le parcours du combattant : un exemple vécu dans l'élevage ! Tous les esprits imprégnés d’idées libérales déplorent en permanence que dans notre pays l’Etat soit omniprésent : c’est une banalité que de le dire. L’Etat, en France, en effet, veut s’occuper de tout, il bride constamment les initiatives individuelles, tout particulièrement dans le domaine économique. (...)

La destruction destructive du protectionnisme

Bernard Biedermann,

La destruction destructive du protectionnisme Le protectionnisme est une politique économique visant à protéger les entreprises menacées par la concurrence extérieure ; les objectifs étant de maintenir l’emploi, d’éviter la disparition des jeunes entreprises et de rééquilibrer la balance du commerce extérieur. Les décisions protectionnistes sont (...)

Prélèvement à la source : L’usine à gaz malhonnête de Monsieur Darmanin

Yves Buchsenschutz,

Qui, rejoignant le monde de la vente n’a pas entendu parler d’un concept en vogue dans les sociétés en pointe : la théorie Y, laquelle enseigne qu’il faut éviter de laisser un client dire non, ne serait-ce qu’une fois, car alors il en prend l’habitude… Le jeu consistait donc à terminer la vente par la (...)

La ronde des coulants baraqués

Bertrand Nouel,

La ronde des coulants baraqués Gaston Lagaffe nous l’avait fait remarquer, il y a les papous papas et les papous pas papas, de même qu’il y a les papas pas papous. Mais il y a aussi les papous papas à poux et les papas papous pas à poux, et encore les papas à poux pas papous, et les papous pas papas à poux (...)

Pour une France libre d’entreprendre

Dominique Mercier,

D’après Olivier Cadic, sénateur des Français de l’étranger ayant fait une intervention remarquable au Sénat le 30 mars dernier, les intentions du gouvernement « vont dans le bon sens, mais les actes sont décevants ». Qu’en est-il aujourd’hui de la « start-up nation » qu’Emmanuel Macron entend créer ? (...)

La politique de Macron : une politique confuse
Le retour de Gribouille

Yves Buchsenschutz,

L’analyse de l’actualité politique de ces dernières semaines confirme ce que nous avions déjà évoqué dans un précédent article : Emmanuel Macron et son gouvernement pratiquent une politique de Gribouille.

Comment développer ses affaires en appliquant la loi …

Jacques-Charles Flandin,

Comment développer ses affaires en appliquant la loi … La mairie de mon petit village (782 habitants) s’est dotée depuis de nombreuses années d’une bibliothèque qui est animée par des bénévoles. À certaines époques, du fait des vacances ou des absences programmées, il a fallu faire appel à un ou deux salariés à temps partiel. Nous venons de découvrir une (...)

Lourdeur administrative et folie bureaucratique

Jacques-Charles Flandin,

Lourdeur administrative et folie bureaucratique Nous connaissons tous la folie bureaucratique dont est atteint notre pays depuis plusieurs décennies, le phénomène ne faisant évidemment qu’empirer puisque les normes et règlements se superposent les uns aux autres - et ceci dans le meilleur des cas puisqu’en fait ils sont assez régulièrement (...)

La circulation alternée pour le citoyen ordinaire, c’est bien la France

Jean-François Bauer,

La circulation alternée pour le citoyen ordinaire, c'est bien la France En circulation alternée, les véhicules des services publics ont liberté de rouler et il appartient aux fonctionnaires qui les conduisent d’éviter les déplacements inutiles. Les simples citoyens, eux, sont estimés incapables d’une telle sagesse et se voient imposer de ne circuler qu’un jour sur (...)

Si vous voulez une crêpe-Madame à la buvette, apportez vos œufs

Bernard Zimmern,

Si vous voulez une crêpe-Madame à la buvette, apportez vos œufs Le micromanagement administratif par nos fonctionnaires s’étend au contenu des crêpes délivrées par les buvettes.
C’est la surprise du week-end : plus de crêpe-Madame (avec un œuf) à la buvette d’un grand parc de l’ouest parisien, plus de chocolat chaud non (...)

La France des petites forteresses-monopoles, retour au Moyen-âge

Bernard Zimmern,

La France des petites forteresses-monopoles, retour au Moyen-âge Dans un monde dominé par l’innovation et le changement, la France est paralysée par la multiplication des barrières érigées par chaque groupe d’intérêt pour préserver son pré carré de la concurrence.

L’impôt papier, cet impôt qui ruine les entreprises françaises

Bernard Zimmern,

L'impôt papier, cet impôt qui ruine les entreprises françaises Il y a déjà une vingtaine d’années, la direction des impôts américaine faisait publier les résultats d’une étude menée simultanément par trois grands cabinets d’audit américain sur le coût imposé aux entreprises par « l’impôt papier » au profit de la puissance (...)

Pourquoi les jeunes Français partent vivre en Australie

Dominique Mercier,

Pourquoi les jeunes Français partent vivre en Australie On peut se demander à juste titre pourquoi tant de Français abandonnent la France et partent tenter leur chance en Australie, pays très éloigné, à la fois géographiquement et culturellement, de leur terre d’origine. La réponse est fort simple : c’est parce que l’avenir économique y paraît (...)

La simplification, cette tartufferie

Dominique Mercier,

La simplification, cette tartufferie On parle de choc de simplification, pourtant la règlementation continue de se complexifier au fur et à mesure que les décrets rentrent en application. C’est le cas par exemple des obligations des entreprises en termes d’informations sociales et environnementales. En parallèle, les commissions, (...)

Les normes et le permis de construire paralysent la construction de logement

André Rageot,

Les normes et le permis de construire paralysent la construction de logement Le désir de protéger le citoyen contre lui-même et la peur des responsabilités dans les administrations nationales et locales entraîne un renchérissement et un ralentissement considérable de la construction en France. Pourtant, la responsabilité personnelle des agents ne peut être mise en (...)

Simplification administrative et dividendes : l’usine à gaz de la retenue à la source

Dominique Mercier,

Simplification administrative et dividendes : l'usine à gaz de la retenue à la source Afin d’assurer un certain niveau de trésorerie à l’État, l’administration fiscale a mis au point une nouvelle invention : la retenue à la source non libératoire pour les dividendes. En théorie, cette innovation est très simple puisqu’elle consiste simplement en un taux d’imposition forfaitaire de 21% sur (...)

Retenue à la source, le déni de l’allègement des charges sur les entreprises

Charles Garnier,

Retenue à la source, le déni de l'allègement des charges sur les entreprises Le 29 janvier dernier, Pierre Moscovici, le ministre de l’Économie et des Finances, a fait adopter une ordonnance visant à alléger, par trois nouvelles mesures, les obligations comptables des micro-entreprises et des petites entreprises.
En attendant que les assises de la fiscalité puissent (...)

Quelle reprise aux États-Unis ?

Valérie Pascale,

Les bourses mondiales viennent de chuter et, même si certains voient des signes de reprise à l’échelle mondiale, on peut s’interroger sur celle des États-Unis qui reste la première locomotive économique.
Il y a certainement une reprise de l’économie américaine et certains l’attribuent à la relance (...)

Réduire le coût de la collecte de l’information statistique

Bernard Zimmern,

Un chef d’une entreprise moyenne française d’environ 2 000 salariés se plaignait à nous récemment d’avoir passé plus de 400 heures personnellement l’année dernière à répondre à des questionnaires de l’INSEE sans parler d’un temps équivalent d’une assistante.
Voici ce que dit l’INSEE et un témoignage d’un (...)

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies