La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF


Massacre

Le massacre dont Paris a été le cadre dans la nuit du 13 au 14 novembre nous rappelle, toutes proportions gardées, celui qui frappa New York le 11 septembre 2001.

Ils ne diffèrent que par l’ampleur et la sophistication des moyens mis en œuvre mais il rappelle que le terrorisme dispose d’une cible facile lorsqu’il s’attaque à une population en paix qui vaque à ses besoins et plaisirs journaliers.

Dans les jours et les semaines qui ont suivi la destruction des tours du World Trade Center, l’Amérique a été le témoin d’une frénésie collective où chacun s’attendait à une nouvelle catastrophe pouvant le toucher, notamment une attaque par anthrax comme celle déjà tentée dans le métro de Tokyo.

La meilleure réponse au terrorisme est de continuer à vivre sa vie sans changement, ne pas hésiter à prendre l’avion ou à se rendre dans les salles de spectacles, car l’objectif suprême des terroristes est de détruire le fonctionnement de notre société.

Mais on peut se demander s’il est tolérable de laisser nos grandes entreprises qui assurent les moyens de télécommunications continuer à mettre à la disposition des terroristes des moyens de communication qui rendent les préparatifs de leurs attaques indétectables.

Nous pensons à la cryptographie ou à des dispositifs comme TOR (tor onion routing).

En temps de guerre, ne faut-il pas accepter de perdre un peu de liberté individuelle ?

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Continuer la lecture :

Éric Zemmour, calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose …

Éric Zemmour, calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose …

Yves Buchsenschutz,
Présidentielle : Candidats portés par leur thème

Présidentielle : Candidats portés par leur thème

versus candidats cherchant un thème pour les porter

Claude Sicard,

Le problème de l’identité dans la course à l’ Elysée

Le problème de l’identité dans la course à l’ Elysée

Claude Sicard,
Abandonner le nucléaire ou comment augmenter le prix de l’électricité et le CO2

Abandonner le nucléaire ou comment augmenter le prix de l’électricité et le CO2

Bilan tarifaire

Yves Buchsenschutz,

Les sous-marins australiens, un camouflet qui demande des explications

Les sous-marins australiens, un camouflet qui demande des explications

Alain Mathieu,
Se déplacer à Paris, accessoirement en France

Se déplacer à Paris, accessoirement en France

Printemps 2031 : Dernière nouvelle !

Yves Buchsenschutz,


Vos réactions à cet article (1)

Attentats

le 15 novembre 2015, 20:17 par Régis

Tout à fait d'accord.
Décréter l'état d'urgence, interdire toute manifestation sportive ou culturelle, fermer les magasins et les cinémas (et pourquoi pas les églises, les temples et les mosquées ?), c'est exactement ce que veulent les terroristes : nous faire peur et nous paralyser.
Il faut continuer à vivre "normalement", en intégrant le risque de nouveaux attentats, qui est un risque très élevé au niveau collectif, mais très faible au niveau individuel. Quelle chance avons nous chacun d'être au mauvais endroit au mauvais moment ?
Encore et toujours, les politiques et les médias se préoccupent surtout de montrer qu'ils existent mais ils n'arrivent pas à nous convaincre qu'ils font correctement leur boulot. A nier les réalités (spécialité bien française), à refuser de désigner et nommer les choses par leur nom et à en tirer les conséquences, nous affrontons des meurtriers avec de beaux principes dits "démocratiques" et "républicains". Ils doivent bien rigoler !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies