La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée
Témoignage d’une agricultrice bio

J’ai 35 ans et je suis agricultrice bio en Auvergne. Il y a deux ans, j’ai été contactée par une entreprise privée qui avait pour projet d’installer un parc d’éoliennes dans ma commune.
Je les ai reçus avec joie ! J’avais hâte de participer à un projet écologiste et d’apporter mon grain de sel à la fin du nucléaire.

Première surprise

Je m’attendais à rencontrer un représentant de l’Etat, ou de la préfecture pour ce genre de projet (l’énergie est, il me semble, le bien de tous et nous sommes tous concernés). En fait, il n’en était rien : c’était bien une entreprise privée financée par des fonds de pensions étrangers qui était chargée du projet. - Un peu bizarre, mais, après m’être renseignée, je me suis aperçue que tous les projets étaient tenus par des boîtes privées qui prospectent un peu partout en France pour chercher des terrains où placer des éoliennes.
Je pensais donc que cette société voulait m’acheter un bout de terrain, un peu comme un promoteur immobilier « du vert ».

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Deuxième surprise

La société envisageait effectivement d’implanter une éolienne chez moi, mais elle ne voulait « surtout pas » me déposséder de mes terres. Elle voulait seulement louer le terrain. Et cela, pour une somme absolument mirobolante : pour moi qui ai des revenus de 1.500 euros par mois, on me proposait un loyer de 30.000 euros par an pour deux éoliennes implantées. Pendant 20 ans. 30.000 qui tombent tous les ans et je participe à l’écologie nationale. Un rêve.

 La société a insisté pour que je signe « rapidement », car d’autres agriculteurs pouvaient être aussi intéressés. A 30.000 par an, je n’en doutais pas une seconde.
 Mais… je suis auvergnate, et par nature, méfiante. J’en ai discuté avec… ma grand-mère. Elle a hoché la tête, et elle m’a dit : « ils veulent payer 75 fois le prix de la terre sans la posséder ? ici ? Là où nos terres ne valent pas grand-chose ? … « Il y a un loup quelque part ».
 Alors j’ai cherché le loup. Et je l’ai trouvé en demandant un nouveau rendez-vous avec la société. Je leur ai demandé une copie du contrat du bail. Et j’ai lu toutes les petites lignes.

Troisième surprise

Et voici la question que je leur ai posée : au bout de 20 ans, que se passe-t-il ?

 Pas de réponse. Ou plutôt une réponse très floue : on ne sera plus là, car on revend nos implantations à des entreprises étrangères (chinoises notamment). Mais la loi nous demande de prévoir le démantèlement de l’éolienne. Nous provisionnons 50.000 euros.
 Parce qu’au bout de 20 ans, une éolienne, elle est en fin de course.
 OK. J’ai donc fait venir plusieurs entreprises spécialisées. Pour démanteler une éolienne de 200 mètres de haut, le coût minimum est de 450.000 euros par éolienne. A la charge du propriétaire du terrain.
 Et s’il ne peut pas payer ? Comme il s’agit d’une éolienne industrielle, l’Etat se retourne contre le propriétaire, puis contre la commune.
 Je fais un rapide calcul : le projet d’ensemble comprend 7 éoliennes et ma commune 200 habitants.
 450 000 x 7 = 3 millions 150 000 de dette.
 J’ai la tête qui tourne… j’ai le vertige face à une telle dette.

Ça, c’était ma première découverte. Depuis, je suis allée de surprise en surprise.

Les (autres) surprises

Tout d’abord, je me suis demandée pourquoi cette société voulait implanter des éoliennes dans un endroit où il y a si peu de vent.

 Réponses : en effet, il n’y a pas assez de vent. Qu’à cela ne tienne, nous allons construire des éoliennes beaucoup plus hautes. 200 mètres de haut. La taille de la tour Montparnasse.
 Fort bien. Pour des éoliennes qui ne tourneront que 25 % du temps, pas très rentable… Alors, comment se fait-il que des fonds de pension s’intéressent tant à l’éolien en France ?
 Tout simple ! En France, une loi exige que l’énergie verte des éoliennes soit achetée en priorité deux fois le prix des autres énergies (l’hydraulique, qui est pourtant totalement vert, n’a pas ce privilège !)
 Donc, c’est intéressant pour les investisseurs (étrangers), sans doute en pleine complicité avec le gouvernement… car… qui paye cette différence ?

Nous payons

Sur votre facture EDF, il y a une petite ligne qui indique que nous « participons au développement de l’énergie verte » … en fait, nous finançons des actionnaires étrangers.

 Ah oui ! Je ne vous ai pas tout dit ! Cette énergie est essentiellement destinée à être exportée. Donc pas du tout destinée à faire fermer les centrales nucléaires.
 Ça, les actionnaires s’en fichent totalement. Moi pas. Je me suis livrée à un petit calcul : le développement de l’éolien en France va coûter 75 milliards d’Euros financés par nous-mêmes pour détruire nos paysages, notre tourisme, la valeur de nos biens immobiliers et nos parcelles cultivables (qui ne le sont plus quand on dépose 1.500 tonnes de béton dans le sol pour y placer la tour Montparnasse).
 Avec cet argent, l’État pourrait redistribuer à chaque Français une part pour isoler dignement son logement. Nous pourrions ainsi fermer 18 réacteurs nucléaires. Mais ça, ça ne rapporterait rien aux actionnaires.

Pour finir, je tiens à préciser que je ne signe pas ce texte.
Je vais faire des mécontents :
 les agriculteurs, qui souhaitent « rafler les 30.000 euros par an » sans réfléchir.
 les sociétés de l’éolien, qui, plus subtiles, me proposent des « compensations » contre mon silence.
 et les sociétés de béton qui acceptent avec joie de tout bétonner à outrance.

La France est très en retard par rapport aux autre pays Européens et mondiaux en matière de "vert". Elle se fait taper sur les doigts car elle dit "faites ce que je dis mais pas ce que je fais : "tous en vert, allez-y" !!! sauf que nous trainons les pieds.

Nos pénalités pèsent de plus en plus lourd dans la balance économique, elles sont de plus en plus importantes donc faut accélérer, coûte que coûte, le processus d’implantation du "vert". Tous les moyens sont bons même les frauduleux.

Merci de faire circuler, et réfléchissez. Je crois que sous couvert de « vert » on nous prend pour des jambons.

PS Les chiffres peuvent varier selon les cas mais le global reste vrai. Nous n’avons aucune obligation sauf celles que nous nous fixons.

Continuer la lecture :

Il n’y a pas de repas gratuit : Milton Friedman revisité

Il n’y a pas de repas gratuit : Milton Friedman revisité

Gérard Dosogne,
Non, l’Etat n’est pas « le seul garant du bien public » !

Non, l’Etat n’est pas « le seul garant du bien public » !

Bertrand Nouel,

Liberté égalité étatisées

Liberté égalité étatisées

Voulez-vous ne penser à rien et que l'Etat s'en charge pour vous ?

Yves Buchsenschutz,

Après le principe de précaution, le principe d'exclusion

ou le retour de Mac Carthy

Yves Buchsenschutz,

Carrefour/ Couche-Tard : Excès de pouvoir, Monsieur Le Maire !

Carrefour/ Couche-Tard : Excès de pouvoir, Monsieur Le Maire !

Bertrand Nouel,
Aides Covid aux entreprises :

Aides Covid aux entreprises :

Merci quand même pour les PME et ETI

Bertrand Nouel,


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages (35)

et le geothermique ?

le 16 décembre 2018, 16:55 par zelectron

Nous avons un leader mondial sur le plan du creusement de puits y compris à l’horizontale, j’ai nommé Total ! En embauchant quelques ingénieurs islandais, je suis sûr qu’on ne pataugerait pas dans la semoule comme EDF pendant 25 ans à Soultz-sous-Forêts en Alsace (ce qui a coûté une véritable fortune avec la justification "d’études" y compris inutiles celles-là payées par nos impôts ?)

Compliments pour votre perspicacité

le 16 décembre 2018, 17:29 par Lecomte Consultant

Bonjour,
Compliments pour cet article, pour votre perspicacité, pour la réponse de votre grand mère, pour nous éclairer (sans l’éolien de ce type) contre cette dérive insoupsonnée...
Et merci
JJ Lecomte

Vive ke nucléaire

le 17 décembre 2018, 21:34 par jm

Juste une grosse erreur : le nucléaire est écologique et largement moins dangereux que toutes les autres production d’énergie...
M. Jancovici confirme que l’éolien et solaire coute 20 fois plus que le nucléaire... et la aucune rentabilité écologique car les rares moment où ils produisent du courant c’est pour chauffer les fils d’edf.
L’Allemagne est le 3ieme pollueur du monde suite à l’arrêt de 50% de son parc nucléaire pour le remplacer par des centrale... A charbon et gaz !!!
Bref, toit ça pour détruire la filière nucléaire européenne.
Cela va être dur de faire des voitures électriques avec 3 éoliennes...

Fabricants ?

le 18 décembre 2018, 09:23 par Picsou 75

et lorsque vous consultez les fabricants d’éoliennes (G.E. par exemple), ils vous répondent que le durée de vie est inférieure au seuil de rentabilité, et ces produits ne sont intéressants que pour les lieux isolés (Iles, montagnes..)

Mélanger le vrai et le faux, désinformation

le 18 décembre 2018, 11:42 par Marc

Il y a tellement à dire.

Effectivement les entreprises qui investissent dans les éoliennes le font pour gagner de l’argent. C’est choquant pour certains mais le capitalisme est le moins mauvais des systèmes. Après, les états sont là pour réguler.
Pour l’énergie les tarifs de rachats régulent le marché de l’électricité. Ils s’adaptent au "productible" en ce qui concerne l’électricité renouvelable. Et comme le vent ne souffle pas tout le temps ( et que le soleil se couche la nuit, les panneaux photovoltaïques ne produisent pas, scandaleux !), les tarifs sont améliorés. Mais le tarif éolien est descendu maintenant autour du prix du marché non subventionné. Le nouveau nucléaire est plus cher que l’éolien ! Mais il a l’avantage de produire H24.
Jancovici ne dit pas que le renouvelable est 20 fois plus cher que le nucléaire. il n’est simplement pas anti nucléaire et il montre l’ampleur du défi énergétique, que certains écolos incompétents ne peuvent pas comprendre car le sujet est très technique. Si on s’en tient à des postures politicienne on ne s’en sortira pas.
Les anti éoliennes sont généralement anti nucléaire ; yaka mettre des panneaux photovoltaïques. Oui mais, même si leur prix s’est effondré et qu’il valent moins cher que les tuiles au m2, ils ne produisent que lorsqu’il il y a du soleil et très peu en hiver dans nos latitude. Le stockage de l’électricité est encore trop cher et serait, selon diverses sources, très polluant avec les batteries lithium ion..
Bref c’est très compliqué, on pourrait parler des voitures électriques aussi, de la méthanisation des déchets etc. Sur tous ces marchés l’état doit réguler et inciter, mais en dehors des modes, des postures politiques et des lobbies ( comme celui du bois-énergie qui est une hérésie puisqu’il fait croire qu’en abattant des arbres multi centenaires on fait du renouvelable, et que la combustion du bois est très sale même si nos ancêtres le faisait "dans le temps").
L’éolien est moins discret qu’une centrale charbon ou gaz mais c’est propre.

il y a tellment à dire...effectivement

le 20 décembre 2018, 20:11 par PTIK275

il y a surtout à boire et à manger

Extrait :
Ah oui ! Je ne vous ai pas tout dit ! Cette énergie est essentiellement destinée à être exportée. Donc pas du tout destinée à faire fermer les centrales nucléaires.
l’auteur(e) ne sait visiblement pas de quoi il parle... ben non c’est pas fait pour remplacer les centrales nucléaires...parce que ça ne peut pas :
l’éolien du fait de son intermittence non maitrisable (ça ne fonctionne que 25% du temps) et de son incapacité à s’adapter à la demande réseau ( ça n’a pas de puissance réglante parce qu’on peu pas demander au vent de souffler plus ou moins fort pour moduler la puissance active comme on le fait avec une turbine) ne pourra jamais remplacer la totalité production pilotable des centrales nuc ou charbon, croire cela est une hérésie...
.au delà de 40% de renouvelable le réseau devient trop instable et les tranches "pilotables" (nuc ou gaz ou charbon) ne peuvent plus s’adapter au variations du réseau dues à l’intermittence de ces gadgets.....quand bien même on installerait 10milliards de GW d’éolien ...si y a pas de vent ça produit 0KWh...au contraire ça consomme...et si y a pas l’équivalent de secours (10 milliards de GW également) en puissance nucléaire ou charbon.... on fait quoi , on demande aux escrolos de pédaler ??

conclusion, l’éolien ça sert à rien sauf à se donner bonne conscience pour satisfaire un dogme et couter de l’argent (beaucoup maintenant) aux ménages...là oui je rejoins l’auteur

Extrait :
Avec cet argent, l’état pourrait redistribuer à chaque français une part pour isoler dignement son logement. Nous pourrions ainsi fermer 18 réacteurs nucléaires. Mais ça, ça ne rapporterait rien aux actionnaires.

totalement farfelu :
18 réacteurs ça correspond à peu près à 18x1200MW (moyenne des paliers de puissance) soit 21600 MW soit 33% du parc actuel (63 000 MW)
alors que le chauffage électrique représente 15% de la consommation globale (en moyenne)..... l’amélioration de l’isolation ferait gagner quelques % mais très très loin de l’équivalent de la production de 18 tranches nuc !!!...et puis l’été, on utilise pas de chauffage électrique pourtant les tranches nuc fonctionnent quand même et à 100% de puissance nominale donc on en a besoin même avec le chauffage électrique hors service !!

Eolien oui et alors !

le 20 décembre 2018, 20:55 par herve

Quand on écrit sur un sujet à problemes et que l’on donne des fausses infos Mettre son nom serait la moindre des chose....Non ? Cordialement HNiepceron.

ESCROQUERIE ENFUMAGE

le 28 janvier 2019, 10:20 par GALLET

Une éolienne fournissant 5 Mégawatts. Un seul Réacteur nucléaire de 900 Mégawatts fourni 980 MW. Faites le calcul 980/5 = 490 éoliennes.
Espace entre chaque éolienne 400 mètres. Il faut donc implanter des éoliennes sur 490 kms.
Le béton au pied de chaque éolienne. Pour le béton il faut du sable.

Trop de vent l’éolienne est déconnectée par sécurité, En période anticyclonique, si des éoliennes tournent, c’est quelle son réalimentées par le réseau EDF.

adoration au dieu des vents

le 29 janvier 2019, 18:31 par oliv

Et dans tout ce bazar personne ne parle de cette méga-intox de réchauffement climatique dû à l’action de l’homme. Complètement délirant pour qui s’est intéressé au sujet et sait calculer.
On a connu obsolescence programmée pour entretenir artificiellement l’économie ; voici la nouvelle aubaine : le marché de la transition énergétique !
Et tout le monde suit en bêlant et en tremblant de peur pour notre planète... aaarf.

Une arnaque

le 18 février 2019, 17:37 par shyroki

30.000 euros par an pendant 20 ans.

Pour quelqu’un de vieux, le calcul est vite fait, il profite de cette manne pendant son vivant et dans 20 ans il sera mort, la dette ne sera pas pour lui.

Toutes ces arnaques sont liés aux échanges économiques de l’énergie avec l’Europe, le coût du KWatt issue de l’éolien ou bien du charbon n’étant pas le même.
Aucune garantie que ces échanges commerciaux avec l’Europe soient toujours les même dans 20 ans.

L’éolien est mauvais économiquement, énergétiquement et écologiquement, pourquoi diable on continue d’en faire ?

0323712016

le 6 mai 2019, 10:19 par navarro-barriere

non eoliennes

Hyper intéressant

le 1er septembre 2019, 03:26 par Lucas

Vos réactions autant que cet article ont été pour moi très instructifs. Malheureusement, tout ça ne m’a pas permis d’entrevoir une solution pérenne.

L’éolien ce curieux choix !

le 23 septembre 2019, 10:31 par François Aronssohn

Lorsque en 1973 a eu lieu le premier "choc pétrolier" les idées ont germé dans toutes les têtes d’ingénieurs pour produire de l’électricité autrement. La majorité de ces projets et études portaient sur la force de l’eau : énergie des marées (une centrale réalisée en France) mais aussi de la houle, des vagues, voire des courants.
Du canard de Salter (université d’Édimbourg ) en passant par le Rectifier de 1975/1979 à Wallingford, le radeau générateur de Sir Chritoper Cockerell, etc etc ! (je donne des détails à qui en demande, comme le cylindre de Bristol par exemple) Mais il y a aussi l’exploitation de l’énergie thermique des mers : Comme dans votre piscine par beau temps, la couche supérieure des océans et mers est plus chaude que les couches profondes. Les centrales OTEC (Ocean thermal electric conversion) utilisent cette propriété pour faire bouillir de l’ammoniaque avec l’eau supérieure et le refroidir avec l’eau profonde. Mais curieusement, alors que ces processus ont fait la preuve de leur rendement et efficacité, l’époque de leurs études entre 1973 et 1980 en gros les a fait paraître trop chers. Quand on voit les sommes fabuleusement indécentes dépensée pour ces éoliennes inutiles on croit rêver. N’oublions pas que, même sous très haute tension, l’énergie électrique se dissipe en partie en chaleur dans les câbles dans les trop longs trajets.

Et oui !!!

le 28 septembre 2019, 06:59 par Bruno

Bonjour,

Nous nous sommes battus pendant des années contre un projet éolien en essayant de faire ouvrir les yeux aux gens sur cette mascarade.

Je partage tout à fait votre vision. Et encore il y a aussi la pression mise sur les élus en leur disant : « si vous n’en voulez pas, ce n’est pas grave, on va les mettre 100m plus loin sur la commune d’à côté, vous aurez les nuisances mais pas les revenus » et bien d’autres méthodes crapuleuses pour faire le maximum en sous-marin ce qui fait qu’une fois la population avertie, il ne reste que très peu de temps pour réagir !
Et je passe les pots de vins aux différentes associations, pardon les dédommagements, pour qu’ils se taisent, genre association de chasse, etc...
Sans parler des études sur l’impact sur l’environnement qui sont faites avec des falsifications énormes, rebouclées par l’état mais qui ne fait que regarder si les résultats de l’étude sont conformes à la loi et non si les résultats sont justes ( des fois il suffit juste de reprendre les données de l’industriel et de faire le calcul pour s’apercevoir que c’est bourré de mensonges ).
Il ne faut aucun diplôme pour réaliser les études, pour notre cas, c’est la famille du promoteur qui faisait les études d’impact sur la faune et la flore ...
Et la pression sur les agriculteurs qui une fois qu’ils ont signé ne peuvent plus revenir en arrière et une fois un peu avertis se retrouvent coincé...
Et tout ça avec nos impôts pour effectivement alimenter les fonds de pension et même pas les nôtres ! Dans notre cas c’est une société canadienne qui rachetait tous les parcs éoliens de ce promoteur !

Et la mascarade continue...
Je vous remercie d’essayer d’alerter tout le monde, généralement on passe pour des anti-ecolos ou des pro-nucléaires...
Non, juste des gens qui veulent préserver leur cadre de vie et ne pas enrichir les mêmes... au détriment de tous les autres !

Président association ADENOS

le 1er novembre 2019, 16:28 par SCHNELL Marc

Le lobby éolien a prétendu de longue date que 75 % des français étaient « pour » les éoliennes, mais il ne faut pas perdre de vue :
 1- que les derniers sondages ont fait apparaître que la proportion des « favorables » décline pour passer en dessous des 50 %. Sans doute par la prise de conscience que permettent de tels échanges et argumentaires que se gardent bien d’aborder les promoteurs !! Et pour cause.
 2- sans compter que 75 % des français vivent en ville et ne se sentent pas directement concernés par l’envahissement de nos campagnes. Lors de pétitions sur les sites concernés, les avis défavorables sont largement majoritaires. Ce sont les habitants des campagnes, et eux seuls, qui subissent de plein fouet les dangers et désagréments de toutes sortes de ces machines gigantesques.
Sauf les cultivateurs qui profitent de la manne et qui laisseront les déboires pour leurs enfants et au delà.
-3 - un autre point, très important aussi, doit être abordé : l’aspect financier et la responsabilité des promoteurs quant à la pérennité des projets. Point qui intéresse tout particulièrement le cultivateur « bénéficiaire » mais tout autant la collectivité !!
— Dans notre village, un promoteur veut installer 14 éoliennes !!! Nous résistons depuis 4 années...L’investissement peut en être estimé à quelqueS 45 millions d’€uros.
En procès, nous avons donc connaissance de quelques chiffres dont on ne peut contester la véracité.
Nous savons donc que, une fois réalisé, le projet serait transmis à une tierce société qui en assurerait la conduite. Le CAPITAL SOCIAL de cette nouvelle entité est de ... 5000 €uros ...
Il est bien facile d’imaginer la suite logique, en cas d’une avarie sérieuse dans quelques années : un simple dépôt de bilan, et la société disparaît laissant les 14 éoliennes à démanteler aux frais des agriculteurs (qui n’en auront même pas perçu les moyens), ou de la commune ...

Et cela avec la complicité de nous élus et gouvernants.

MS

Éoliennes

le 2 novembre 2019, 09:34 par José BEDEUR

Ayant l’âge de la grand-mère, j’ai une bonne base en arithmétique qui me permet de soumettre ceci à tous les discoureurs :
Rapport : 20 x 30.000 = 600.000
Démontage (j’arrondis) 500.000
Gain : 100.000 en 20 ans.

éoliennes citoyennes

le 8 novembre 2019, 15:50 par Moutier isabelle

Bonjour je suis tombée par hasard sur votre article très intéressant car très bien expliqué, simplement !!! J’habite dans le maine et loire, et nous sommes un collectif d’agriculteurs et particuliers qui avons investi dans l’achat d’ éoliennes justement pour que ce ne soit pas des fonds de pensions américains ou suisses qui s’emparent des éoliennes !! ainsi les fonds sont locaux et reviennent à des personnes localement. il n’y a aucune raison pour que l’argent investie ne profitent pas aux personnes du territoire !!! qu’en pensez-vous ???
Je précise que je n’ai aucun intérêt à vous dire ceci si ce n’est à vous encourager à faire comme nous si vous voulez vraiment investir dans les énergies plus vertes !!! si vous êtes intéressés par ce que nous avons mis en place je peux vous transmettre le site du collectif qui a mis ce projet en route !!!
merci à vous

Réponse à "Eoliennes citoyennes" par Isabelle Moutier

le 19 novembre 2019, 17:54 par Max BAILLARGEAT

Chère Isabelle.
Je ne me trompe pas : vous avez bien dit "achat d’éoliennes" ?
Que vous ayez investi dans un partenariat local ne change rien à la duperie et au scandale éolien.
Vous dites profiter "localement" ; mais vous PROFITEZ. Vous profitez d’un système qui spolie le consommateur EDF que nous sommes tous. N’oubliez pas que ce sont les abonnés, y compris les plus démunis, qui subissent et subiront de plus en plus de plein fouet la charge nouvelle (CSPE + sa TVA = 30% de la facture) liée au développement de ces "énergies gratuites" dont le succès n’a d’égal que la propension au profit !
Ce sont les consommateurs et un système pervers qui vous font profiter, Isabelle, des quelques miettes que distribue malicieusement le promoteur afin de promouvoir l’image éolienne (et/ou solaire) idyllique ; alors que lui encaisse des millions engrangés sur notre dos. Non, ne laissez pas l’appât du gain aveugler votre raison au risque d’un réveil difficile lorsque, enfin, une prise de conscience nationale aura annihilé les lobbies éoliens et mettra fin à cette arnaque qui, sous couvert d’écologie ou autre bon sentiment, n’a de raison existentielle que parce qu’elle est subventionnée. Vous verrez que lorsque l’inexplicable et exorbitant prix de rachat de cette "verte électricité" sera abandonné, les promoteurs (dont les filiales exploitantes locales ont un capital ridiculement bas ; de l’ordre de 5 000€) s’évanouiront dans la nature avant d’abandonner les éoliennes aux propriétaires terriens, alors que les épargnants comme vous s’assoiront sur leur capital investi !
C’est ce qui est arrivé dans tous les pays courageux qui ont choisi un jour de "fermer le robinet".
Par pitié, réfléchissez un peu plus loin qu’à court terme ; et arrêtez de vous donner bonne conscience alors que vous êtes complice et profitez d’un système pervers ! Je ne vous accuse pas, je ne vous plains pas ; mais vous êtes à mes yeux un instrument (et une victime) représentatif de notre société qui se gave beaucoup plus d’une course au profit égoïste et effrénée, qu’elle ne se soucie d’atteindre l’objectif défini initialement. Ne l’oubliez pas : il fallait limiter les émissions de CO² !
Si vous ne le savez, en pratiquant cette politique du 50% éolien, le prix de l’électricité a plus que doublé en Allemagne et le pays est devenu le plus pollueur d’Europe au point d’envisager une remise en cause de son choix ! Devons-nous copier cet exemple ? Votre gain de quelques centaines d’euros par an (?) justifie t’il ce constat aussi navrant que révoltant ? Je ne le pense pas.
Alors, au lieu de vanter votre investissement au point de le proposer aux autres, s’il vous plait, lisez et écoutez les arguments de ceux qui combattent cette aberration de plus en plus dénoncée et rejoignez les ; il n’est jamais trop tard et vous serez la bienvenue !
Sans rancune.

Article excellent, incontestable car factuel, et commentaires intéressant

le 16 février, 14:36 par Christian Dupont

Bonjour à tous,
Tout d’abord, merci à vous chère Madame, d’avoir écrit, ou fortement participé au point de la signer, à la rédaction de cet article, incontestable, car factuel...
1- Vous démontrez par votre article, que l’implantation d’éoliennes sur des terrains particuliens, est une anarque aussi flagrante que l’investissement dans les conteneurs maritimes il y a une quarantaine d’année, ou l’emprunt russe il y a presque un siècle.
Vous décrivez parfaitement cette arnaque : Des escrocs viennent vous proposer d’installer " un machin" sur votre terrain, terrain qu’ils vous louent sans l’acheter, pour que vous soyez à terme, propriétaire d’un problème sans solution, en échange d’un loyer "faramineux", à votre échelle, mais qui n’est quand même pas si faramineux que cela, de 30000€/an.
Vous avez fait le calcul ! Dès à présent ce truc ne vous rapporte rien, et de plus, lorsque dans 20 ou 30ans, il faudra le démanteler, les prix ne seront plus du tpout les mêmes ! Ce sera bien pire !
Ca, c’est pour l’installation ! CONCLUSION : N’installez surtout pas d’éoliennes chez vous, vous courrez à la ruine !

2- Les commentaires mélangent un peu tout, car ils ajoutent à ce que dit cet agricultrice, qui parle de son simple problème local, des reflexions sur la pertinence globale du projet "production d’électricité par des éoliennes", en terme écologiques et économiques...
La catastrophe écolgique est avérée, d’une part, parce qu’on sait depuis longtemps (au moins depuis 73, car on parlait déjà d’éoliennes en 73, en montrant en exemple les pays scandinaves), une éolienne ne rembourse jamais l’énergie qui a été nécessaire à son cycle de vie Fabrication, exploitation/maintenance, et destruction) d’une part, et d’autre part, les résidus (les pales en particulier) sont des produits polluants, pas recyclables, tout comme les huiles utilisées, sans oublier non plus les pollutions quotidiennes : Bruits, pollution visuelle du paysage, impacts sur les animaux volants, etc...

L illusion du parc éolien

le 17 février, 10:36 par bergerac

Bravo pour cette belle démonstration qui soulève le problème sans creuser le sujet à la source
L éolien est devenu l entreprise la plus rentable pour blanchir de l argent public pour les partis politiques et toute la mafia gouvernementale
Il suffit de voir les éoliennes tourner sans vent et d analyser le graphique de la production pour comprendre que Erreur De France est devenue le nouvel Eldorado des voyous en bande hautement organisée dans la nébuleuse des 2700 filiales qui gravitent autour d une des sociétés les plus endettée au monde
Facile d équilibrer les comptes quand l état crapuleux vous donne les clés de Bercy pour vous servir à votre bon cœur
Acheter du courant à 30 euros le MW et le revendre 170 euros par la magie vertueuse du blanchiment dicté par l état qui surf sur la vague verte tout est parfait
Inutile d opposer le privé au public avec la naïveté gauchisante de la vertu du bien public
EDF n existe que dans un pays communiste comme la France ou le collectivisme décadent travesti la dictature en marche
Vous voulez limiter le développement de la métastase nucléaire dans notre pays Devenez autonome arrêter de nourrir EDF
Sortons du collectivisme de l énergie pour apprendre à répondre à nos besoins à une échelle à taille humaine
Les écolos que j apprécié ont juste un problème ils ne savent pas compter car le nucléaire civil n existe que par la magie de la comptabilité classée secret défense de la dissuasion militaire
Les Eoliennes servent de cache sexe dans la relation incestueuse entre le pouvoir politique et les leviers financiers pour nous faire oublier la faillite de notre système. Dormez tranquillement les énarques et autres grands parasites de la haute fonction publique veillent pour assurer votre confort de demain en se constituant au passage un portefeuille d actions très bien orienté. Merci la parasitocratie pour votre dévouement votre modèle économique force l admiration pour maquiller votre hold-up en œuvre charitable pour sauver la planète

Tristr

le 17 février, 16:55 par bahalorla

j’ai pas lu tous les commentaires mais sur ce que j’ai lu je fais une fois de plus le constat que les individus qui s’expriment sur les forums (et en particulier sur des sujets délicats qui mettent en.jeu la relativité de nos representations, croyances et dogmes ) sont majoritairement des "quéqués" prompts à montrer à quel point ils sont plus malins que les autres, à manier le mépris, la condescendance, l’invective, teintés d’amalgames, de mauvaise foi ou juste d’aveuglement idéologique. Moralite. On n’est pas sortis de l’auberge et comme ces individus crient toujours plus forts que les autres, c’est leurs voix qu’on entend, alors y a des chances pour qu’aucune sagesse ne saisissent l’espece humaine et que le pire soit à venir.

Merci pour cet article et aux commentaires riches d’information

le 18 février, 18:02 par Martial

Merci pour ce témoignage précieux. Et merci aux commentaires qui contribuent à réfléchir.

J’ajouterais un point important pour ceux qui pensent que l’éolien est une super technologie. Renseignez vous sur les personnes qui tombent malades car habitant trop près de celles-ci. Oui les éoliennes rendent les gens malades de par les infrasons qu’elles émettent lorsque les pales passent devant le pylône. L’air comprimé lors de ce passage se propage à des centaines de mètres et la fréquence est tellement basse que cela traverse absolument tout même le béton. Dans tous les pays ou ces grandes éoliennes ont été installées on a constaté que des personnes devenaient malades à proximité (problèmes d’effondrement de l’immunité, troubles du sommeil, maux de tête insupportables, troubles cardiaques etc...)

Cette arnaque est à mettre en lien avec le faux problème du réchauffement climatique anthropique (soit disant lié à l’homme), et la fausse guerre contre le CO2 (qui n’est pas un polluant contrairement aux industries chimiques mais nécessaire à la vie, c’est le carburant du monde végétal !) Le lavage de cerveau médiatique a réussi à conditionner pas mal de monde, tout ça pour des profits juteux, des transitions écologiques qui n’ont d’écologique que le nom, et un marché du CO2/climat énorme. Qu’il y ait des changements de climat c’est une chose (d’ailleurs on parle de dérèglement, mais depuis quand le climat était-il réglé d’ailleurs ???). Pour les sceptiques, renseignez vous sur :
 le nombre de scientifiques qui ne valident pas le lien entre changement climatique et activité humaine (ils ne passent pas dans les médias et ils sont très nombreux).
 le fait que les COP sont des grands marchés au business vert. (Philippe Verdier a décrit ce problème dans un livre, il n’est pas climato sceptique mais a été viré de son poste de directeur de météo à France TV pour l’avoir fait).
 le fait qu’un iceberg qui fond ne fait pas monter le niveau d’eau (faites l’expérience avec un glaçon dans un verre, c’est de la science de niveau collégien).
 le fait que les ours polaires savent nager des 100aines de km, ils ne meurent pas sur des morceaux de banquise ! ils se portent même très bien.
 le fait que c’est la montée de température qui fait que le taux de CO2 monte (de façon très faible !) et non l’inverse. Quand la température monte légèrement les océans (qui sont la plus grande réserve de gaz carbonique de la planète) relâchent alors un peu de CO2 ! L’analyse des carottes glacières montre cela depuis toujours... Tout est faux dans le récit officiel.
 les mondialistes utilisent ce faux prétexte pour faire accélérer leur projet de "globalisation" en disant qu’il faut que les enfants parlent de "sauver la planète" et non d’écologie locale.

Je suis écolo mais l’écologie politique actuelle c’est de la bouse de A à Z. N’oubliez pas de réfléchir et n’écoutez plus les médias qui sont uniquement là pour vous bouffer le cerveau.
Encore merci pour le témoignage.

18 réacteurs !!!

le 14 mars, 18:22 par MOULY

Bonjour
Savez-vous quelle est la puissance d’un seul réacteur nucléaire parlons plutôt de centrales électriques nucléaires et bien là puissance pour les plus petits est de 900 mégawatts et 1450 mégawatts pour les plus puissantes
Mégawatts = million de watts.
Quand vous dites on pourrait économiser 18 réacteur si ont isolent les habitations françaises.
Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la puissance annoncée !
Dommage je commençais à croire à votre histoire !
Mais là c’est trop gros !
Vraiment dommage !

Cordialement

Marc

Mauvais calcul !

le 18 mars, 14:39 par Alain_C

@ GALLET, votre calcul est optimiste !

"Une éolienne fournissant 5 Mégawatts. Un seul Réacteur nucléaire de 900 Mégawatts fourni 980 MW. Faites le calcul 980/5 = 490 éoliennes."

Or, une éolienne ne produit en moyenne que 25% de sa puissance nominale, donc pour remplacer une tranche nucléaire de 900MW, il ne faut pas moins de 1800 éoliennes.. Et comme une éolienne ne fonctionne que lorsqu’il y a du vent, que le vent est plus souvent absent lors des pics de froid ou de chaleur et que c’est durant ces pics que nous avons le plus besoin d’énergie, on comprends que l’éolien est une vaste fumisterie...

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 13 mai, 12:29 par jacky lebrun

Selon moi, nous avons deux fléaux qui nous dirigent doucement vers la fin du monde : le dérèglement climatique et la finance. Quand le second utilise le premier pour se justifier, cela accélère les choses, car la finance est de plus en plus puissante et la lutte contre le dérèglement climatique n’y gagne rien, au contraire.

La finance utilise tous les sujets qui qui sensibilisent "monsieur tout le monde", le climat (ici, les éoliennes), la technologie (intrusion dans la vie privée avec la 5G pour le téléphone cellulaire, l’intelligence artificielle, le compteur Linky, le pass sanitaire, etc.), la santé (les médicaments chimiques chers et inefficaces avec interdictions des autres naturels, les vaccins douteux développés en 8 mois...) le confort (les arnaques aux travaux subventionnés dans les habitations...) la nourriture (produits industriels pleins d’additifs dont certains dangereux...) les assurances (les mutuelles sont, comme la roulette du casino, forcément gagnante sur chacun car soit chère, soit plafonnée) les banques (à qui vous prêtez vos économies à taux négatifs avec tous les frais qu’elles vous prennent...).Ce n’est qu’un aperçu de tous ce qui existe (fonds de pension, montages financiers...)

Les actions pour lutter contre le dérèglement climatique ne sont que des emplâtres sur une jambe de bois. Il ne faut surtout pas léser les intérêts de certains groupes financiers d’une part, et d’autre part, il ne faut pas que ça coûte trop cher à l’état. Alors, tous les arguments sont bons pour réduire les budgets, temporiser les actions pour les reporter loin dans l’avenir, tout ceci, quitte à nier ou minimiser une bonne partie du problème et surtout compter sur le civisme des gens (économisez l’eau, triez vos ordures, réduisez vos consommations d’énergies) sans leur donner les moyens.

Il y aurait un bouquin à écrire sur des sujets.

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 14 mai, 17:31 par Greta Collin

Votre article devrait être publié dans les grands journaux nationaux ; Peut-être cela réveillerait un peu la population. J’en suis ahurie du manque de savoir des Français et leur tolérances et acceptation de tout - en dernier le passe-port vaccinal - se prendre soi-même en charge serait un bon moyen de réagir plus sainement et ne pas toujours attendre d’être pris en charge par l’ETAT si puissant et intolérant.
Greta Collin

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 23 mai, 10:10 par Le même que le vôtre

Bonjour,
Et si vous donniez vos sources ? On ne lit même pas le nom de l’agriculture ? Vous ne donnez aucun document joint où l’on peut vérifier les éléments de contexte (donnez le contrat par exemple, les petites lignes dont vous parlez....)
Bref... on dirait du fake news.
Vous comprendrez donc que je mette la même signature que vous : du fake !

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 25 mai, 08:31 par Christian COLLAS

J’ai fui mon village de Jans 44170 avec 3 Ptojets éoliens... Sans éolienne la Vie est plus saine

Je n’irai plus voir ma famille et amis de Donges car ils y a 2 câbles HT 225 000 volts dans leur rue et sous leurs fenêtres pour le parc éolien sur le banc de Guérande face à la Baule

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 28 mai, 10:35 par Anita Labeille

Bonjour
Merci pour cet intéressant reportage.
Dans notre petit village la STÉ Intervent veut implanter 3 éoliennes à 500 mètres du village.
L’ancien conseil municipal a déjà donné son accord pour le passage des camions.
Le nouveau conseil municipal est contre (10 contre et 1 pour)
Nous ne savons pas comment faire pour annuler le projet.
La société Intervent a tout fait pour que les délais de recours soient dépassés.

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 31 mai, 10:36 par allard

Merci pour ce témoignage très édifiant ! Qui aide à bien comprendre le danger et l’inutilité de ces monstres mis à part enrichir des intérêts financiers qui n’ont que faire de la préservation de notre planète je vous félicite de mener ce combat difficile !!! et très admirative de votre implication et vous avez tout mon soutien

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 11 juin, 09:47 par DRON Jean Francois

Il n’y a pas que les éoliennes qui sont une escroquerie, tout le mouvement écologiste est une vaste fumisterie et en particulier les partis et mouvement qui s’en réclament. Bien plus intéressés par se faire entretenir sur fonds d’état que de tenir compte des besoins réels de la population. La seule chose de vert dont ils ne décrochent pas c’’est le billet vert d’ ou les fonds de pensions sur les éoliennes qui polluent et pire encore en fin de vie. NON AUX CHAMPS D’ÉOLIENNES. Non aux bobos ecolos. Qu’ils commencent déjà par lutter efficacement contre Bayer Monsanto on en parlera après.

Et si on faisait autrement

le 12 juin, 07:24 par vernet

Êtes vous décidé de faire un petit effort sur votre consommation d’énergie et l on ne parlerai plus de ces arnaques éoliennes et solaires largement subventionnées par vous
Le réseau actuel suffirait
Limitons aussi la voiture èlectrique miracle on va au désastre

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée

le 13 juin, 16:51 par DUTHOIT

Je pense que les projets signés il y a 20, 30 ou plus se réaliseront quand même
D’autres anciens responsables politiques s’y sont engagés...les plus jeunes, en période d’élections essaient de bouger....
L’énorme manne financière ne se déboulonnera pas.
Et la France va continuer à se laisser envahir.
Merci à cette agricultrice réaliste, vive le bons sens...


 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies