La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF


Les Business Angels indépendants sont des entrepreneurs

Quels sont les profils des Business Angels indépendants (ceux qui n’appartiennent pas aux réseaux et constituent près de 95% de l’investissement des Business Angels aux États-Unis) ?

À notre connaissance, il existe une seule étude exhaustive sur ces profils. Elle a été publiée aux États-Unis en 1988 par Robert Gaston et Sharon Bell pour la SBA (Small Business Administration). Elle reste depuis la seule référence en la matière. Sur plus de 200 pages avec les annexes, les auteurs nous proposent le profil le plus complet de tous ceux qui sont derrière le triomphe de la création d’entreprises aux États-Unis.

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Le résultat principal de cette étude, confirmé vingt ans plus tard par une autre étude publiée au Canada[1], est que les Business Angels indépendants sont majoritairement des entrepreneurs, pour plus de 80% d’entre eux.

Il nous semble intéressant de rappeler les résultats extrêmement riches de l’étude de Gaston et Bell pour mettre en lumière le profil de ceux qui font l’essentiel de l’investissement industriel américain.

Nous rassemblons ci-dessous les réponses aux questions qui nous semblent les plus importantes pour leur définition.[2]

Quelle est votre principale occupation ? (%)

Chef d’entreprise 71.5
Cadre dirigeant d’entreprise, administrateur 13.6
Ingénieur ou profession scientifique 3.6
Autre (expert-comptable, avocat, etc.) 11.3

Avez-vous déjà démarré une nouvelle entreprise agissant au titre de gestionnaire (par opposition à investisseur extérieur) ? (%)[3]

Oui 83.0
Non 17.0

Comment avez-vous été impliqué dans l’entreprise dans laquelle vous avez investi ? (%)

Uniquement lecture des rapports d’activité et assistance aux réunions d’actionnaires 17.1
Participation au conseil d’administration 15.1
Avis d’expert et conseils en cas de besoin 27.1
Travail pour l’entreprise à mi-temps 17.3
Travail pour l’entreprise à plein temps 1.9

Dans quel pourcentage de vos investissements avez-vous eu un business plan bien précis et détaillé avant de prendre la décision d’investir ? (%)

1 – 39 % 21.3
40 – 79 % 17.2
80 – 100 % 61.6

Avez-vous ressenti que votre expérience dans la technologie était importante pour l’évaluation des projets de haute technologie à risque ? (%)

Extrêmement important 37.3
Relativement important 35.6
Pas important 7.8
Non concerné 19.3

Les Business Angels indépendants sont donc majoritairement des chefs d’entreprises ou leurs gestionnaires, avec une expérience de démarrage d’entreprise en partant de zéro. Plus précisément, 83% des Business Angels indépendants ont déjà créé leur propre entreprise.

De plus, les Business Angels indépendants participent pleinement à l’accompagnement des entreprises qu’ils financent, non seulement d’un point de vue administratif, mais aussi en proposant des conseils et faisant partager leur expérience unique de chefs d’entreprises.

Le fait de suivre les entreprises et de les accompagner, notamment dans la période de démarrage, est ce qui semble l’apport le plus précieux pour les jeunes pousses, en dehors du financement.

Les Business Angels indépendants étudient dans pratiquement tous les cas le business plan détaillé avant de prendre la décision d’investir dans une entreprise et de lui consacrer du temps. Ils considèrent leur passé professionnel, notamment dans le domaine des technologies, comme étant extrêmement important pour la sélection et un meilleur accompagnement des entreprises de ce secteur.

Continuer la lecture :

Investissements en fonds propres dans les start-up

Investissements en fonds propres dans les start-up

Jean-François Bauer,
Refinancer nos entreprises par « l’Épargne Covid »

Refinancer nos entreprises par « l’Épargne Covid »

Encourageons les fourmis… pour le bonheur des cigales !

Philippe Douay,

Favoriser l’investissement en fonds propres dans les entreprises

Favoriser l’investissement en fonds propres dans les entreprises

Jean-François Bauer,
La traque mortelle des entreprises zombies, mais qu’est-ce à dire en pratique ?

La traque mortelle des entreprises zombies, mais qu’est-ce à dire en pratique ?

Bertrand Nouel,

Le déluge proclamé de liquidités est-il un leurre ?

Le déluge proclamé de liquidités est-il un leurre ?

Gérard Dosogne,
Une source d’argent magique pour rembourser l’emprunt européen de 750 milliards d’euros

Une source d’argent magique pour rembourser l’emprunt européen de 750 milliards d’euros

Claude Sicard,


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies