La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

par

Le contrat mondial : Pour que l’humain et la nature soient enfin au cœur de la mondialisation
Denis Payre aux éditions First

Le constat est implacable et bien argumenté : le libre échange est dévoyé par les pays dits émergents et provoque, par l’inconscience politique ou une pensée doctrinale mal digérée des occidentaux, une concurrence déloyale mortifère pour nos industries.

Denis Payre identifie un triple dumping : dumping par les couts, dumping par les différences de protection sociales et par les normes environnementales. Les exemples abondent dans le livre, très bien documenté et parfaitement convaincant. La Chine est l’exemple même de cette concurrence déloyale, qui s’étend à sinon tous, du moins beaucoup (trop) de domaines industriels avec un danger pour les occidentaux de voir disparaitre leur industrie /compétences dans des domaines stratégiques : économie verte, batteries, industrie automobile, télécommunications, pharmacie … et j’en passe.

Commander le livre

- Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Et de précipiter dans la pauvreté et le chômage des pans entiers de nos sociétés.
En plus de couts salariaux 5 à 6 fois inférieurs, les chinois n’ont aucune protection sociale (travail forcé, travail des enfants, etc.) pas de liberté syndicale et peu de couverture contre la maladie, le chômage ou la retraite. A cela s’ajoute un mépris arrogant des normes environnementales qui se constate particulièrement dans les exploitations de minerais ou la production d’énergie
Ces éléments créent bien sur un avantage compétitif insoutenable par les industriels européens ou américains du nord et les chinois grignotent rapidement notre industrie, soutenus par certains industriels / distributeurs occidentaux, et certains politiques (par exemple la commission européenne qui favorise systématiquement la baisse des prix par rapport à la souveraineté industrielle). L’UE vend son âme… les emplois futurs et la richesse en Europe.
Alors Denis Payre propose de corriger cet état de fait en proposant la mise en place d’un contrat mondial avec 3 objectifs :
  -  Protéger les industries occidentales en comblant progressivement les différences de cout, de normes sociales et environnementales
  -  Permettre aux pays occidentaux de reconstruire leur industrie stratégique
  -  Mettre en place les mécanismes pour administrer le « contrat mondial » qu’il propose

C’est sur ces « remèdes » que l’auteur est à mon avis moins convaincant : combler les différences en imposant des droits , variables suivant les pays et les produits en calculant l’avantage que ces pays retirent de leur « dumping » , et « rendre » une partie importante de ces taxes aux pays exportateurs pour leur permettre de combler leur retard… me semble utopique : en effet cela veut dire que les pays importateurs vont faire payer à leurs consommateurs ces différences et ensuite que la moitié (par exemple) de ces montants seront rendus aux pays exportateurs … qui gagneront deux fois : en vendant leur produit et en recevant une partie non négligeable de la différence de prix etc. . Bien sûr on peut arguer que les industries occidentales, ne subissant plus le dumping, pourraient rapidement se reconstruire. Et les exportateurs combler leurs différences. Ce pari me semble risqué !
Denis Payre est conscient de cette difficulté et pense que cela prendra plusieurs années, mais cela vaut la peine de tenter cette aventure : et si les Etat Unis s’y emploient, eux qui sont déjà plus avancés que nous européens dans cette réflexion, cela peut alors aller très vite : Trump a montré le chemin avec l’affaire Ford au Mexique et Biden avec l’acceptation mondiale d’un taux d’imposition minimum, et cela en un temps record.
Le mérite de ce livre est de faire prendre conscience des limites du libre-échange non régulé et d’offrir une réflexion sur de possibles solutions

Et la France dans tout cela ! La France a le triste record de dépenses sociales très élevées, de lois du travail très protectrices et de coût du travail horaire élevé. Alors que l’Allemagne parvient à équilibrer ses échanges avec la Chine …. Nous avons un déficit abyssal alors que nos entreprises le pointe se sont précipitées en Chine pour leur offrir nos technologies avec l’espoir que les chinois achèteraient nos produits… douce illusion ! Notre retard n’est pas simplement avec les pays émergents, mais avec nos partenaires européens. Nous pratiquons un triple dumping à l’envers en nous imposant des couts, normes et charges supérieurs à nos voisins.
Pour s’en sortir la France doit diminuer drastiquement ses dépenses publiques et les impôts, revoir son système social et alléger sa bureaucratie.
Nous avons eu l’honneur et la chance de recevoir longuement Denis Payre ce 1 décembre, et il nous longuement éclairé sur ses positions … et nous a convaincu qu’il fallait se retrousser les manches ! Voir la vidéo de cette rencontre …

Continuer la lecture :

Les élections et la magie des médias

Les élections et la magie des médias

On vit une époque formidable !

Quel programme d’action pour le prochain gouvernement ?

Quel programme d’action pour le prochain gouvernement ?


Les douze mensonges du GIEC

Les douze mensonges du GIEC

la Religion Écologiste 2

La politique énergétique allemande coûte cher à l'Europe

La politique énergétique allemande coûte cher à l'Europe

Demandons le maintien des 3 dernières centrales nucléaires en activité


Pourquoi l’abandon de notre politique d’assimilation conduit à la destruction de la nation

Pourquoi l’abandon de notre politique d’assimilation conduit à la destruction de la nation

Et si les écologistes étaient tout simplement asociaux ?

Déguisez-vous en panda !



Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Retrouver cet article sur le Web :
https://www.irdeme.org/1597
Flashcode 2 url
FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :