La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF


L’économie française dans l’UE : résultat des courses

Le proverbe « comparaison n’est pas raison » s’exprime au singulier ; alors, effectuons des comparaisons en nombre pour ce qui concerne l’économie française par rapport à celles des autres pays de l’UE. On pourrait alors, d’une manière simple, en déduire ses points forts et ses points faibles. Les comparaisons qui suivent sont effectuées en classement ordinal sur la base de chiffres de 2017 publiés dans les Tableaux de l’Economie Française de l’INSEE.

PIB par habitant UE=100 F=104 11e sur 28
Taux d’emploi, ensemble de la population en % UE=67,7 F=64,7 22e sur 28
Taux d’emploi de 15 à 64 ans en % UE=67,7 F=64,7 22e sur 28
Taux de chômage en % UE =7,6 F=9,4 23e sur 28
Taux de pauvreté après transfert sociaux 2016, UE=16,9 F =13,3 6e sur 25
Coût de la main d’œuvre par heure F=36 24e sur 28
Durée du travail hebdomadaire des salariés en heures UE=40,2 F=39,1 24e sur 28
Poids des prélèvements obligatoires en 2016 UE=40,0 F=47,6 28e sur 28
Dépense des administrations publiques en 2017 UE 45,8 F = 56,5 28e sur 28
Dépenses des pensions de retraite en % du PIB UE =12,6 F=15,1 3e sur 28
Dépenses pour politique du marché du travail en 2016 F=3 % du PIB 2e sur 28
Dette publique en 2017 UE=81,7% du PIB F=98,5 24e sur 28
Critère de convergence (UE : dette publique référence) UE=60 F=98,5 24e sur 28
Educ. % de population ayant terminé le 2e cycle secondaire UE=77,5 F=78,4 10e sur 18
Ratio élèves / enseignant dans le primaire 2016 UE =14,4 F=19,4
Incluant USA japon et Turquie 31e sur 31
Diplômés du supérieur hommes de 30 à 34 ans UE = 34,9 F=38,7 11e sur 28
Diplômés du supérieur femmes de 30 à 34 ans UE =44,9 F= 49,6 16e sur 28
Dépense de Santé OCDE 2016 % du PIB F=11,5 3e sur 36
Logement % de ménages locataires en 2017 UE =30,7 F =35,6 4e sur 28
Pourcentage d’utilisateur d’internet au quotidien UE = 72 F=70 11e sur 28
Solde balance commerciale / PIB en 2017 19e sur 20

Dans plusieurs de ces comparaisons, la France n’est pas très bien placée. Une des raisons a été expliquée par Edgar Faure, lorsqu’il affirmait que, « oui le peuple français est le plus intelligent de la terre. Voilà pourquoi, sans doute il ne réfléchit pas »

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Continuer la lecture :

Démographie mondiale :

Démographie mondiale :

L’écologie commence à la naissance

Yves Buchsenschutz,
La France est-elle le pays d’Europe le plus attractif pour les investisseurs étrangers ?

La France est-elle le pays d’Europe le plus attractif pour les investisseurs étrangers ?

Philippe Baccou,

Le travail c’est la santé !

Le travail c’est la santé !

Gérard Dosogne,
Dette française : s’endetter pour s’appauvrir !

Dette française : s’endetter pour s’appauvrir !

Bernard Biedermann,

Pourquoi est-il urgent de s’inquiéter du solde négatif de notre balance commerciale ?

Pourquoi est-il urgent de s’inquiéter du solde négatif de notre balance commerciale ?

- Seconde partie -

Claude Sicard,
Pourquoi est-il urgent de s’inquiéter du solde négatif de notre balance commerciale ?

Pourquoi est-il urgent de s’inquiéter du solde négatif de notre balance commerciale ?

- Première partie -

Claude Sicard,


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages (2)

Taux d’emploi

le 18 mai 2019, 08:20 par Biedermann

Bonjour Laurent ,

Le dénominateur est l’ ensemble, nombre de personnes , hommes et femmes de 15 à 64 ans et non pas la population totale. Mais on pourrait augmenter la limite supérieure d’age, car en France nous dépensons beaucoup pour la santé (3e sur 36) et donc nous sommes tous en très bonne santé et donc nous pourrions tous faire partie de la population en age de travailler , pourquoi pas jusqu’à 84 ans , ce qui réduirait considérablement le poids des retraites !!!!!!!


 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies