La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

par

L’Ukraine et son contexte
Quelques données pour comprendre

Compte tenu de la situation, il nous a paru intéressant de rassembler quelques données concernant l’UKRAINE et son contexte.
L’Ukraine est un grand-moyen pays par la superficie et la population, mais encore très pauvre. Son rêve est quelque part la Pologne, assez comparable, mais devenue quatre fois plus riche, partant d’une situation assez comparable lors de la chute du bloc communiste.

A noter que la Chine, la Russie, la Biélorussie, l’Ukraine et la Turquie ont encore des revenus moyens par habitant faibles, très proches des à 10 000 $ par an alors que les pays "développés" en général membres de l’OTAN, se situent dans une fourchette comprise entre 30 000 et plus de 89 000 $.
Pour sa part, l’Ukraine a du mal à décoller alors que ce pays semble avoir beaucoup d’atouts potentiels, et que rien ne semble s’opposer à son autonomie économique. Les résultats de la Pologne, mais aussi des pays baltes représentent certainement un grand espoir, en attendant le niveau "européen".

- Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche
Ukraine : Contexte et comparaisons
PIB par habitantPopulation (2019)Superficie
2020 en US$ 2019 en millions en km²
CHINE 10.435 1395 9.600.000
RUSSIE 10.127 144 17.000.000
BIELORUSSIE 6.424 9,4 250.000
UKRAINE 3.725 44,4 60.4000
POLOGNE 15.721 38 313.000
LETTONIE 17.726 1,9 64.000
LITUANIE 20.233 2,8 65.000
ESTONIE 23.027 1,3 45.000
TURQUIE 8.536 83,4 784.000
ITALIE 31.714 59,7 302.000
ROYAUME-UNI 41.059 66,8 242.000
FRANCE 39.030 67,3 550.000
ALLEMAGNE 46.208 83,1 358.000
USA 63.493 328 9.800.000
SUISSE 87.097 8,6 43.000
(Sources Banque mondiale principalement)

Ce classement a été réalisé à partir des données de la Banque mondiale pour l’année 2020. Celle-ci publie chaque année le produit intérieur brut de chaque pays, considéré comme le meilleur indicateur de la richesse en vue d’établir des comparaisons internationales. « Le produit intérieur brut aux prix du marché vise à mesurer la richesse créée par tous les agents, privés et publics, sur un territoire national pendant une période donnée. Agrégat clé de la comptabilité nationale, il représente le résultat final de l’activité de production des unités productrices résidentes ».

Quelques positions de l’Economie ukrainienne

Minerais et énergie :

  - 1ère réserve européenne de minerais d’uranium ;
  - 2ème réserve européenne de minerais de titane - 10ème réserve mondiale ;
  - 2ème réserve mondiale de minerais de manganèse (2,3 milliards de tonnes, soit 12% des réserves mondiales) ;
  - 2ème réserve mondiale de minerais de fer (30 milliards de tonnes) ;
  - 2ème réserve européenne de minerais de mercure ;
  - 3ème réserve européenne de gaz de schiste (22 milliards de mètres cubes) - 13ème réserve mondiale
  - 4ème place mondiale en valeur totale des ressources naturelles
  - 7ème réserve mondiale de charbon (33,9 milliards de tonnes)

Agriculture :

L’Ukraine est un pays agricole - elle peut répondre aux besoins alimentaires de 600 millions de personnes : La plus grande superficie de terres arables d’Europe ;

  - 3ème plus grande superficie de terre noire (tchornozem) dans le monde (25% du volume mondial) ;
  - 1er exportateur mondial de tournesol et d’huile de tournesol ;
  - 2ème producteur mondial d’orge - 4ème exportateur mondial ;
  - 3ème producteur mondial de maïs - 4ème exportateur mondial ;
  - 4ème producteur mondial de pommes de terre ;
  - 5ème producteur mondial de seigle ;
  - 5ème place mondiale en production apicole - miel, cire, gelée royale, pollen, propolis, venin d’abeille (75 000 tonnes) ;
  - 8ème exportateur mondial de blé ;
  - 9ème producteur mondial d’œufs de poule ;
  - 16ème exportateur mondial de fromages

Industrie :

  - 1er producteur européen d’ammoniac ;
  - 2ème plus grand réseau de gazoducs d’Europe et 4e mondial (142,5 milliards de mètres - cubes de capacité de débit de gaz dans l’UE) ;
  - 3ème plus grand parc nucléaire européen - 8ème mondial ;
  - 3ème plus long réseau ferroviaire d’Europe - 11ème mondial (21 700 km) ;
  - 3ème producteur mondial de localisateurs et d’équipements de localisation (après les États-Unis et la France) ;
  - 3ème exportateur mondial de fer ;
  - 4ème exportateur mondial de turbines pour centrales nucléaires ;
  - 4ème fabricant mondial de lance-roquettes ;
  - 4ème exportateur mondial d’argile ;
  - 4ème exportateur mondial de titane ;
  - 8ème exportateur mondial de minerais et concentrés métallurgiques ;
  - 9ème exportateur mondial dans l’industrie de l’armement ;
  - 10ème producteur mondial d’acier (32,4 millions de tonnes).

Ce pays a sinon tout, mais beaucoup, pour pouvoir vivre indépendant et se développer.

Continuer la lecture :

La politique énergétique allemande coûte cher à l'Europe

La politique énergétique allemande coûte cher à l'Europe

Demandons le maintien des 3 dernières centrales nucléaires en activité

Pourquoi l’abandon de notre politique d’assimilation conduit à la destruction de la nation

Pourquoi l’abandon de notre politique d’assimilation conduit à la destruction de la nation


Et si les écologistes étaient tout simplement asociaux ?

Déguisez-vous en panda !

Les éoliennes encore et toujours !


Demain Poutine et l’Ukraine :

Le pas de trop pour un colosse aux pieds d'argile ?

Programme Pécresse « le courage de faire »

- premières réflexions -



Vos réactions à cet article (1) :

noch ein Anschluß !

le 7 mars, 14:27 par zelectron

L’annexion de l’Ukraine la rendra encore plus pauvre qu’elle ne l’a jamais été


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Retrouver cet article sur le Web :
https://www.irdeme.org/1621
Flashcode 2 url
FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :