La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF


Islam : peut-on lutter contre une idéologie avec des lois ?

Emmanuel Macron a finalement entrepris de mener une lutte contre ce qu’il a appelé « le séparatisme islamique » et, pour ce faire, il a décidé de mener le combat sur deux fronts : par la voie législative d’un côté, et de l’autre, en exerçant une forte pression sur les dirigeants du Conseil français du culte musulman, le CFCM pour qu’ils fassent surgir le plus tôt possible un « islam de France », c’est-à-dire un islam qui soit compatible avec nos valeurs. Les divers attentats terroristes qui ont eu lieu sur notre territoire, perpétrés par des islamistes radicalisés, et la fragmentation croissante de la société, nécessitaient que le gouvernement se montre à la hauteur de la tâche. Emmanuel Macron, dans son discours des Mureaux, a bien défini le combat qui est à mener, disant aux Français, en parlant de l’islam : « Le problème est cette idéologie qui affirme que ses lois propres sont supérieures à celles de la République ».

Notre président a donc soumis, en février, au Parlement un projet de loi sur le séparatisme islamique, qui s’appellera « loi confortant le respect des principes de la République », et il a engagé des négociations avec le CFCM qui représente les musulmans de France auprès du gouvernement. Le nouveau dispositif législatif devra permettre de dégager l’islam en France des influences étrangères et de s’attaquer aux organismes qui diffusent un islam radical dans notre pays. Et notre Président demande au CFCM d’agir plus vigoureusement qu’il ne l’a fait jusqu’ici pour mieux contrôler les prêches des imams dans les mosquées.

Un article de Claude Sicard publié par Atlantico : Lire la suite

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Continuer la lecture :

Au revoir Madame Merkel

Au revoir Madame Merkel

Yves Buchsenschutz,
Drôle de pays que l’Afghanistan

Drôle de pays que l’Afghanistan

Yves Buchsenschutz,

Entrée de Joséphine Baker au Panthéon

Entrée de Joséphine Baker au Panthéon

« Aux grands hommes la patrie reconnaissante »

Claude Sicard,
Pour une émigration de proximité

Pour une émigration de proximité

Yves Buchsenschutz,

Election présidentielle : élire un leader pour la nation, ou un simple Premier ministre ?

Election présidentielle : élire un leader pour la nation, ou un simple Premier ministre ?

Claude Sicard,
Les réformes de l’année : le grand trompe-l’œil

Les réformes de l’année : le grand trompe-l’œil

Yves Buchsenschutz,


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages (5)

le péché originel de l’islam

le 1er avril, 17:46 par Cachier

Jesus Christ est né en Israel sous la "pax romana", avec des lois très sophistiquées, un empereur , d’où la phrase "rends à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu".
Au contraire, dans la tribu arabe ou Mahomet est né, à La Mecque avec autour de son puits miraculeux dans le désert seulement quelques centaines ou milliers de personnes, pas d’organisation politique ni de chef pérenne, pas de lois évidemment.
Allah est donc tout puissant, il n’a pas avoir à composer avec une organisation civile et des lois organisés. C’est impossible d’imaginer le contraire.

Les paroles utilisées par les musulmans à base de taqyia sont quasi impossibles à combattre

le 1er avril, 18:15 par zelectron

sauf à utiliser comme eux chantages, corruptions, menaces, enlèvements, viols et autres gentillesses comme il est de coutume dans une guerre.
L’interprétation de nos lois : c’est pas bien du tout ce que vous faites, soyez sages sinon on va vous gronder . . . .
et puis si vous recommencez on va vous inscrire dans le fichier "S" comme ça on pourra vous surveiller (sic)

Separatisme

le 1er avril, 19:14 par gregory lamothre

Il faut contrôler les mosquées , et l ’infiltration , dans nos entreprises .

à armes égales ?

le 8 avril, 16:52 par zelectron

on ne combat pas un ennemi armé d’un pistolet mitrailleur, à mains nues, sauf à vouloir mourir, on se tait !

à armes égales ?

le 8 avril, 17:02 par zelectron

on ne combat pas un ennemi armé de pistolets mitrailleurs, de bombes, d’avions ou de camions kamikazes, de couteaux et même de ventres de femmes du harem, à mains nues, sauf à vouloir mourir, pour un citoyen "ordinaire" on se tait ou on s’enfuit !
nb : modification de la législation sur les armes ?


 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies