La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF

Interventionnisme public
&
Entreprises publiques

13 publication(s) :

Air France, "entreprise française"
... le nouveau truc des étatistes

Hervé Gourio,

Air France, "entreprise française" La nomination de Ben Smith, citoyen canadien, à la tête de Air France KLM fait glapir de tous côtés. Comment ose-t-on confier cette « entreprise française » à un dirigeant non français ? Pourquoi l’avis d’actionnaires privés étrangers a-t-il été pris en compte apparemment au moins autant que celui de l’Etat (...)

Accor-Air France : les bonnes idées suscitent souvent l’incompréhension

Hervé Gourio,

Accor-Air France : les bonnes idées suscitent souvent l'incompréhension L’annonce des approches prêtées à Accor en direction d’Air France déclenche des commentaires surannés. Décidément notre cher pays vieillit de plus en plus et semble incapable de comprendre le XXIème siècle ! C’est au moins ce que nous montrent les réactions des (...)

SNCF : Place au management et vite !

Gérard Laloi,

Les Pouvoirs Publics, les médias, annoncent le terme très prochain de la grève à la SNCF, au grand soulagement du gouvernement, des usagers et ... de la direction ... plus discrète ! C’est l’aboutissement d’un immense projet de réforme que le politique peut savourer, mais plus encore un enjeu du futur (...)

Air France victime de l’étatisme français

Hervé Gourio,

Air France victime de l'étatisme français L’histoire d’Air France montre que l’étatisme a joué un plus grand rôle dans ses malheurs que les conflits sociaux.

La politique de Macron : une politique confuse
Le retour de Gribouille

Yves Buchsenschutz,

L’analyse de l’actualité politique de ces dernières semaines confirme ce que nous avions déjà évoqué dans un précédent article : Emmanuel Macron et son gouvernement pratiquent une politique de Gribouille.

SNCF, le cancer

Marcel Hugo,

SNCF, le cancer Dans son rapport, la Cour des comptes félicite la SNCF pour le « succès technique et commercial » de la grande vitesse ferroviaire. Mais même si elle reste plutôt critique concernant sa rentabilité, qui se trouve en baisse effrénée depuis 2008, et donne quelques recommandations, notamment sur la (...)

SNCF : le bouclier de la France du statu quo
La grève doudoune ou le choix de l’histoire

Yves Buchsenschutz,

SNCF : le bouclier de la France du statu quo Ҫa y est, c’est reparti, nous avons droit à notre grève SNCF décennale. Elle prend cette année une forme originale dans une organisation inédite.

Immobilisme SNCF : Guillaume Pepy, l’allié des syndicats ?

Bernard Zimmern,

La première chose à faire pour réformer la SNCF, c’est de faire partir son président, sans quoi il ne se passera rien. Mais si Pepy est si bien protégé, c’est parce qu’il est membre du Conseil d’Etat, comme le Premier ministre entre (...)

Japan Railways, un exemple pour la SNCF

Alain Mathieu,

Japan Railways, un exemple pour la SNCF Avant 1987, les chemins de fer japonais connaissaient les mêmes problèmes que la SNCF. Aujourd’hui Japan Railways est considéré comme l’un des réseaux les plus performants du monde. Comment ont-ils fait ?

SNCF, le cancre

Marcel Hugo,

SNCF, le cancre La SNCF est non seulement un désastre économique avec seulement la moitié de ses dépenses couvertes par ses recettes commerciales, elle est aussi le symbole de l’immobilisme. La plupart des réseaux étrangers ont vu leur activité largement augmenter, et, simultanément, le nombre de leurs agents (...)

Que faire de la SNCF ?

Bernard Zimmern,

Que faire de la SNCF ? C’était l’émission de Radio Notre-Dame de Philippe Delaroche qui le 7 décembre a permis à Bernard Zimmern de rappeler qu’avec un déficit abyssal (recettes 10 milliards pour 23 milliards de dépenses), la SNCF était non seulement un cancer mais surtout un (...)

La SNCF : le pillage public

Bernard Zimmern,

La SNCF : le pillage public Le personnel de la SNCF appartient à l’une des plus belles villégiatures de France, certes derrière celui de la Banque de France ou du contrôle aérien, mais loin devant la grande masse des fonctionnaires.

Immobilisme SNCF : Guillaume Pepy, l’allié des syndicats ?

Bernard Zimmern,

Guillaume Pepy s’identifie avec la gouvernance de la SNCF. Si l’on peut s’étonner qu’un énarque, sorti au Conseil d’État ait pu prendre la place qui fut un jour celle d’un grand ingénieur, Louis Armand, il n’a pas été parachuté au sommet mais a lentement gravi les marches de cette entreprise, même s’il a (...)

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies