La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF

Interventionnisme public

Filtrer par une seconde thématique :

174 publication(s) :

Quelle priorité pour la France ?
Notre pays est un bateau ivre

Hervé Gourio,

Quelle priorité pour la France ? Tous les 5 ans, un système d’élections générales quasi simultanées conclut plusieurs mois de débats et de campagnes portant sur toutes les facettes imaginables de l’avenir du pays. Donnant naissance à des propositions d’ampleur variable : mesures ponctuelles plus ou moins symboliques ou bien réformes (...)

Chèque carburant ou baisse des taxes
Faut-il vraiment baisser le prix des carburants ?

Bertrand Nouel,

Chèque carburant ou baisse des taxes Les carburants font partie des biens essentiels dont le coût pour le consommateur est évidemment très surveillé par le pouvoir en place. Jusqu’à présent, des mesures particulières en faveur des ménages modestes ont été mises en place au plan national ou local pour le transport (dans les Hauts de France), (...)

Allocation de rentrée scolaire : la polémique inutile, née d’une mauvaise méthode de redistribution sociale

Bertrand Nouel,

Allocation de rentrée scolaire : la polémique inutile, née d'une mauvaise méthode de redistribution sociale Versée chaque année sous condition de ressources à l’occasion de la rentrée scolaire, l’ARS bénéficie aux parents ayant un ou plusieurs enfants entre 6 et 18 ans et dont les ressources ne dépassent pas 25.319 euros pour un enfant, plus un peu moins de 6.000 euros par enfant au-delà de un. Trois millions (...)

Il n’y a pas de repas gratuit : Milton Friedman revisité

Gérard Dosogne,

Il n'y a pas de repas gratuit : Milton Friedman revisité Samedi dernier, en faisant mon marché rue de l’Annonciation (Paris 16), un militant d’un parti (de gauche, mais la droite pourrait faire ce type de proposition) proposait des prospectus en criant « votez pour les transports gratuits en Ile-de-France », slogan accrocheur de ce candidat aux élections (...)

Plan de relance européen : le monstre politico administratif

Claude Sicard,

Plan de relance européen : le monstre politico administratif L’Europe des vingt-sept a entrepris, en juillet 2020, de lancer, en commun, un emprunt de 750 milliards d’euros afin de financer un plan de relance des économies des pays membres, un plan destiné à regonfler des économies gravement dévastées par la pandémie du covid-19. Gaetan de Capèle, dans son (...)

Non, l’Etat n’est pas « le seul garant du bien public » !

Bertrand Nouel,

Non, l'Etat n'est pas « le seul garant du bien public » ! Le 12 avril dernier, Nadine Levratto, chercheuse au CNRS et professeur à Paris-Nanterre, était invitée à discuter chez Nicolas Doze (BFM business) avec Jean-Charles Simon et Léonidas Kalogeropoulos, deux habitués de l’émission, libéraux bon teint. A un moment, la première a pris la mouche et s’est (...)

Liberté égalité étatisées
Voulez-vous ne penser à rien et que l’Etat s’en charge pour vous ?

Yves Buchsenschutz,

Liberté égalité étatisées Depuis le début de la pandémie, c’est-à-dire depuis plus d’un an maintenant, il ne se passe pas de semaine que de bons esprits, politiques, intellectuels, penseurs de toutes origines, interviewés au hasard des rues : jeunes, vieux, actifs, subventionnés, chômeurs, retraités… ne se plaignent de la (...)

Après le principe de précaution, le principe d’exclusion
ou le retour de Mac Carthy

Yves Buchsenschutz,

Nous assistons depuis quelques temps à la montée de nouvelles croyances, plus ou moins contradictoires avec les usages en vigueur. Elles se déploient de manière inquiétante car on a entre autres oublié le fonctionnement de la démocratie représentative. Cette dernière est de plus en plus remplacée par (...)

L’illusion perdue du modèle français : le choc de la pandémie

Gérard Laloi,

L'illusion perdue du modèle français : le choc de la pandémie La France représente 1% de la population planétaire, 5 % de la richesse mondiale, 14 % de la redistribution sociale dans le monde.
Les Français s’énorgueillissaient de leur modèle, illustré en particulier par la reconnaissance portée à la qualité de leur service de santé. Leur confiance pouvait même (...)

Merci bien soignants, ou les tribulations d’un vacciné

Merci bien soignants, ou les tribulations d'un vacciné Fort de mes 80 ans passés, je me mets en chasse vers le début janvier pour prendre un rendez-vous de vaccination à Paris. Les centres de vaccination viennent d’ouvrir et je suis plein d’un espoir immédiatement déçu : le seul numéro de téléphone autorisé, le 3975, ne répond pas, ce qui ne m’étonne guère, (...)

Règlement des pensions alimentaires via la CAF
Un pavé de Bonnes Intentions

Yves Buchsenschutz,

Règlement des pensions alimentaires via la CAF Bonne nouvelle : depuis le 1er janvier, à partir du moment où une séparation a été prononcée dans un couple, assortie d’une pension alimentaire, chaque membre pourra demander seul de recevoir le règlement de sa pension via la CAF en lieu et place du règlement (...)

Carrefour/ Couche-Tard : Excès de pouvoir, Monsieur Le Maire !

Bertrand Nouel,

Carrefour/ Couche-Tard : Excès de pouvoir, Monsieur Le Maire ! Le ministre de L’Economie a clairement exprimé son opposition à un rapprochement entre le Français et le Canadien – dans la mesure toutefois où ce rapprochement signifierait prise de contrôle de Carrefour par Couche-Tard. Le ministre a manifestement voulu prendre les devants et tuer l’affaire dans (...)

Vaccination, la trouille et le parapluie

Bertrand Nouel,

Vaccination, la trouille et le parapluie Comment se fait-il donc que le gouvernement n’ait pas anticipé le désastre politique de l’organisation française de la vaccination ? Une logique infernale s’est développée, que l’on peut disséquer à partir de la conjonction de nombreux phénomènes assez spécifiques à la (...)

Concurrence, France fais-y face !

Bertrand Nouel,

Concurrence, France fais-y face ! La France arrogante ne parvient pas à intégrer la nécessité de caler ses méthodes de production sur celles de ses concurrents afin d’être en mesure d’exporter ses produits, et aussi de ne pas ouvrir grand la porte à l’importation des produits étrangers moins chers. Résultat, la production française (...)

Aides Covid aux entreprises :
Merci quand même pour les PME et ETI

Bertrand Nouel,

Aides Covid aux entreprises : Il y a beaucoup de choses dans les aides dites « COVID » aux entreprises, et toutes les semaines du nouveau. D’autant plus que les règles du confinement sont extrêmement sévères et pénalisantes, et qu’elles rendent indispensables des soutiens très importants venant de la puissance (...)

La stratégie du banc ou comment les bureaucrates résolvent les problèmes : une fable moderne

Gérard Dosogne,

La stratégie du banc ou comment les bureaucrates résolvent les problèmes : une fable moderne Il y avait avenue Mozart dans le seizième arrondissement de Paris, à hauteur du numéro 117, un banc.
Banc bien pratique et fréquemment utilisé par les habitants du quartier, surtout les personnes âgées, pour se reposer quelques instants en revenant du marché. Mais ce banc fut bientôt annexé par des (...)

Du fonctionnement de notre état et de nos lois
La question des squatteurs

Yves Buchsenschutz,

Du fonctionnement de notre état et de nos lois Il a été parlé, de long en large pour une fois, du problème des squatters, que ce soient des résidences particulières, principales ou secondaires, voire de simples terrains à bâtir ou à utiliser selon le bon vouloir de son propriétaire. Ce problème n’est pas nouveau : il date au moins de la loi DALO (loi (...)

Le grand bond en arrière

Yves Buchsenschutz,

Le grand bond en arrière Notre nouveau gouvernement vient enfin de publier son plan de relance appuyé largement sur les conclusions de la Convention Citoyenne pour le Climat, le résultat écologique des élections et l’étatisme dominant.
Le problème est que cette organisation, ou plutôt ses conclusions, nous emmènent (...)

Bercy panse les plaies de notre économie en attendant le docteur Bayrou

Claude Sicard,

Notre Premier ministre vient de présenter le plan de relance du gouvernement baptisé « France Relance », un plan d’une ampleur historique nous dit Jean Castex : 100 milliards d’euros. Effectivement, il s’agit d’un plan d’une ampleur exceptionnelle, très bien conçu, il faut le reconnaitre, puisque (...)

L’annulation des loyers HLM d’avril de Bobigny, la déliquescence de l’état de droit

Bertrand Nouel,

L'annulation des loyers HLM d'avril de Bobigny, la déliquescence de l'état de droit Au mépris total de principes juridiques et constitutionnels bien ancrés, la municipalité UDI sortante de Bobigny, en pleine campagne électorale, promet d’annuler les loyers d’avril des 4.000 logements HLM. Une honte politique.

Lettre d’un chef d’entreprise à monsieur le Président de la République

Gilles Rigourex,

Monsieur le Président,
J’ai écouté attentivement vos bonnes paroles hier soir à 20h. Il y a beaucoup de bonnes intentions, mais vous savez que, nous, chefs d’entreprise, souvent échaudés, sommes habitués à ne croire qu’aux actes et non aux (...)

Quand l’État bloque lui-même, le redémarrage de l’économie

Yves Buchsenschutz,

Quand l'État bloque lui-même, le redémarrage de l'économie Une frange non négligeable de la population considère que le poids de l’État dans notre vie est trop important. Curieusement, la France se coupe quelque part en deux camps, l’un considérant que l’État a trop de poids dans l’économie et ne soutient pas assez les initiatives individuelles ; l’autre (...)

Sur le chemin de la pauvreté pour tous

Gérard Dosogne,

Sur le chemin de la pauvreté pour tous La dictature médicale est battue en brèche par un virus qui a la mauvaise idée de ne pas leur donner raison et… de disparaitre. Mais les dégâts économiques générés par ces cassandres, marchands de peur mais qui finalement se sont révélés peu ou même pas crédibles (je parle de l’arrogant conseil (...)

Libérer le système de santé en France

Gérard Dosogne,

Libérer le système de santé en France Les Français sont « majoritairement satisfaits » de la qualité et de la sécurité des soins… Et pourtant la réalité est moins rose, et le futur particulièrement préoccupant. Ceci, écrit en février 2017, se révèle prémonitoire en mai 2020 (...)

La France doit déclencher un état d’urgence économique

Claude Sicard,

Les mesures de confinement général de la population qui ont été prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du coronavirus ont mis toute l’économie du pays à l’arrêt. Notre Président, dès l’arrivée du Covid-19 sur notre territoire, n’a pas hésité à donner le cap : sauver des vies quoi qu’il en (...)

Les économies possibles de dépenses publiques

Alain Mathieu,

Les économies possibles de dépenses publiques Les dépenses publiques françaises sont les plus élevées de l’Union Européenne : 56,5 % du PIB, bien au-dessus de la moyenne européenne (45,8 %), et de l’Allemagne (44,6 %, soit une différence de 11,9 % du PIB).
La France devrait pouvoir faire des économies.
Huit tentatives ont été faites depuis 1968 : (...)

S’adapter en France, le parcours du combattant : un exemple vécu dans l’élevage !

Claude Sicard,

S'adapter en France, le parcours du combattant : un exemple vécu dans l'élevage ! Tous les esprits imprégnés d’idées libérales déplorent en permanence que dans notre pays l’Etat soit omniprésent : c’est une banalité que de le dire. L’Etat, en France, en effet, veut s’occuper de tout, il bride constamment les initiatives individuelles, tout particulièrement dans le domaine économique. (...)

Sauver le soldat Air France… Last call ?

Bertrand Nouel,

Sauver le soldat Air France… Last call ? Elles ne sont plus que trois grandes compagnies, plus une branlante Italienne et une étonnante Portugaise. L’Angleterre prit l’Espagne, l’Allemagne prit la Belgique, la Suisse et l’Autriche, et la France, les Pays-Bas. Les Ailes sont l’orgueil d’une nation, comme peuvent l’être un porte-avions, ou la (...)

L’administration qui ne dit mot… ne consent pas

Jean-François Bauer,

L'administration qui ne dit mot… ne consent pas La France, pays très administré, n’a pas confiance dans le citoyen. Nul n’est censé ignorer la loi et la justice est là pour ordonner de défaire ce qui a été fait en contradiction avec la loi ; cependant de plus en plus d’actions sont soumises à l’autorisation préalable de l’administration. Cela se (...)

Couvrez ce Black Friday que je ne saurais voir !

Bertrand Nouel,

Couvrez ce Black Friday que je ne saurais voir ! Nous voici encore avec une nouvelle manifestation de populisme irréfléchi, doublé d’une bonne dose de tartufferie. Non que le sujet de la surconsommation et de la surproduction ne soit pas sérieux, et n’évoque pas immanquablement la critique marxiste du capitalisme. Mais à chercher toujours un bouc (...)

Logement et Emploi en France

Jean-François Bauer,

Logement et Emploi en France Le logement est un bien essentiel, le législateur, surtout sous les mandatures de la gauche, et l’administration y voient la justification pour réglementer ou gérer directement le logement.
Aujourd’hui, la pénurie, les prix d’achat et les loyers élevés, la construction neuve et les emplois en baisse et (...)

Contre l’écologisme - Pour une croissance au service de l’environnement
Bruno Durieux (Edition de Fallois)

Gérard Dosogne,

Contre l'écologisme - Pour une croissance au service de l'environnement Bruno Durieux, polytechnicien et ancien ministre, a pris la plume pour une démonstration brillante d’une écologie, une science respectable, qui tourne à l’écologisme, une secte qui fait fi de la science et du progrès, fi des faits avérés pour prêcher la peur et l’obscurantisme dans un monde futur (...)

La France a-t-elle plus de « fonctionnaires » que les autres pays ?

Claude Sicard,

La France a-t-elle plus de « fonctionnaires » que les autres pays ? Le JDD du 23 juin dernier, dans sa rubrique « Le vrai, le faux », s’interroge sur une déclaration faite récemment par Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, à propos des dépenses publiques : « On a plus de fonctionnaires par tête d’habitant que partout dans le monde » a-t-il (...)

General Electric Belfort,
l’étrange proposition de Bruno Le Maire

Bertrand Nouel,

General Electric Belfort, General Electric, héritier d’Alstom, vient d’annoncer la suppression de 1.045 postes en France, dont 991 sur le seul site de Belfort, essentiellement au sein de l’entité turbines à gaz qui emploie 1.900 personnes (sur les 4.300 salariés GE de (...)

Le mythe de la RSE
(responsabilité sociale des entreprises)

Alain Mathieu,

Le mythe de la RSE Le 11 janvier 2018, quatre ministres, dont celui des Finances, écrivaient à Jean-Dominique Sénard, président de Michelin, et Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT, pour leur demander de remettre le 1er mars, soit quelques six semaines plus tard, leurs « réflexions sur la relation entre (...)

La destruction destructive du protectionnisme

Bernard Biedermann,

La destruction destructive du protectionnisme Le protectionnisme est une politique économique visant à protéger les entreprises menacées par la concurrence extérieure ; les objectifs étant de maintenir l’emploi, d’éviter la disparition des jeunes entreprises et de rééquilibrer la balance du commerce extérieur. Les décisions protectionnistes sont (...)

Privatisation d’ADP, saine concurrence ou entourloupe ?

Gérard Dosogne,

Privatisation d'ADP, saine concurrence ou entourloupe ? Privatisation voilà un concept qui sonne agréablement à nos oreilles libérales ! Pourquoi ? Car il est prouvé qu’une gestion privée est plus efficace qu’une gestion publique, et que la société privée, dans un milieu concurrentiel va devoir optimiser son offre pour garder ses clients contrairement à (...)

Dans quelle société veut-on vivre ? Les deux voies possibles

Claude Sicard,

Dans quelle société veut-on vivre ? Les deux voies possibles Au moment où le gouvernement va tirer les conclusions du Grand débat qu’a organisé Emmanuel Macron en réponse au déclenchement de la révolte des Gilets jaunes, une question fondamentale se pose : dans quel type de société les Français veulent-ils vivre (...)

Baisse des dépenses publiques : pourquoi ? comment ?

Alain Mathieu,

Baisse des dépenses publiques : pourquoi ? comment ? Il y a 14 ans, le taux de chômage de l’Allemagne était de 11%, celui de la France de 9%. Maintenant le nôtre est le double de celui de l’Allemagne. Depuis 2005 le taux de croissance moyen allemand a été de près de 1% par an supérieur au français. Il nous manque quatre millions d’emplois du secteur privé (...)

Le logement continue à s’enfoncer dans la réglementation

Jean-François Bauer,

Le logement continue à s'enfoncer dans la réglementation Après les destructions de la dernière guerre, l’administration et le législateur se sont précipités pour gérer la pénurie de logements et la « loi de 48 » a fixé un « barème scientifique » des loyers dans les logements anciens. Avec des révisions annuelles inférieures à l’inflation, le système a créé des (...)

Fiscalité et dépenses publiques : transparence et simplicité

Yves Buchsenschutz,

Fiscalité et dépenses publiques : transparence et simplicité Liberté et Égalité ne peuvent coexister que sous forme d’un compromis. Cela exige en revanche, au minimum, vérité, transparence et accessibilité de l’information. On pourrait y ajouter simplicité. Si nous voulons modifier les équilibres historiques et tendre vers un peu plus d’équité, il vaudrait mieux (...)

Le Sénat, la loi PACTE et la vocation de l’Entreprise

Yves Buchsenschutz,

Le Sénat, la loi PACTE et la vocation de l'Entreprise Quand je vous le disais, que le Sénat pouvait servir à quelque chose, même s’il a des problèmes d’adaptation de ses coûts et coutumes à l’époque actuelle. Il vient de refuser purement et simplement les propositions de modifications de l’objectif de l’entreprise que d’aucuns essayent d’introduire depuis un (...)

Docteur, 100% du PIB de dette ? C’est grave ?

Philippe d’Arras,

Docteur, 100% du PIB de dette ? C'est grave ? "Je suis à la tête d’un État qui est en situation de faillite sur le plan financier, je suis à la tête d’un Etat qui est depuis 15 ans en déficit chronique, je suis à la tête d’un Etat qui n’a jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans. Ça ne peut pas durer".
François Fillon, septembre (...)

Vers moins d’Etat
En France il y a trop de Pères Noël et de plus ils coûtent très cher

Bernard Biedermann,

Vers moins d'Etat Les revendications explicites des gilets jaunes concernant les taxes sur les carburants relancent le débat sur le poids de l’état français. Actuellement, les impôts et taxes représentent plus de 55 % du PIB. La France se classe ainsi parmi quelques pays où le poids de l’état dépasse largement la (...)

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée
Témoignage d’une agricultrice bio

Les Eoliennes : une escroquerie verte organisée J’ai 35 ans et je suis agricultrice bio en Auvergne. Il y a deux ans, j’ai été contactée par une entreprise privée qui avait pour projet d’installer un parc d’éoliennes dans ma commune.
Je les ai reçus avec joie ! J’avais hâte de participer à un projet écologiste et d’apporter mon grain de sel à la fin du (...)

Le social étatisme

Hervé Gourio,

Notre pays est, depuis une quarantaine d’années, gouverné sur un mode original que j’ai choisi de nommer le social étatisme. La recherche et la mise en œuvre des compromis économiques et sociaux, part essentielle de l’action publique dans les démocraties, est, chez nous, le fait de hauts fonctionnaires (...)

L’Etat peut il faire des économies sans réduire le niveau de vie des Français ?

Claude Sicard,

L'Etat peut il faire des économies sans réduire le niveau de vie des Français ? La France est un pays où les dépenses publiques sont extrêmement élevées. Aussi, de toutes parts, fusent des injonctions en direction de notre gouvernement pour qu’il les réduise drastiquement. Elles ont progressé, d’année en année, plus vite que le PIB, et elles sont devenues les plus élevées d’Europe. (...)

Les dépenses publiques : des économies monumentales à réaliser
Où, Quand, et Comment ?

Claude Sicard,

Les dépenses publiques : des économies monumentales à réaliser Le projet de loi de finances (PLF 2019) a été présenté au Conseil des ministres le 24 septembre, et l’Assemblée nationale devra voter le budget dans le cours du dernier trimestre 2018. Le problème de la réduction des dépenses publiques est posé, mais on a le sentiment que, au niveau de l’Etat, nos (...)

Protectionnisme : impacts positifs puis négatifs !

Bernard Biedermann,

Protectionnisme : impacts positifs puis négatifs ! Le protectionnisme est une politique économique visant à protéger les entreprises menacées par la concurrence extérieure ; les objectifs étant de maintenir l’emploi, d’éviter la disparition des jeunes entreprises et de rééquilibrer la balance du commerce extérieur. Les décisions protectionnistes sont (...)

Transport, sécurité, logement … Mme Hidalgo enfume Paris

Yves Buchsenschutz,

Transport, sécurité, logement … Mme Hidalgo enfume Paris En activité dans l’industrie, j’avais constaté que l’on pouvait assez facilement trier les collaborateurs en deux catégories : ceux qui ont des résultats, et ceux qui ont des explications. Sans consigne particulière, il existe des gens qui se concentrent sur l’objectif, parfois d’ailleurs de manière (...)

De combien la France doit-elle réduire ses dépenses publiques ?

Claude Sicard,

De combien la France doit-elle réduire ses dépenses publiques ? Emmanuel Macron ambitionne de réaliser 60 milliards d’économies sur le quinquennat. Est-ce bien suffisant ?

Air France, "entreprise française"
... le nouveau truc des étatistes

Hervé Gourio,

Air France, "entreprise française" La nomination de Ben Smith, citoyen canadien, à la tête de Air France KLM fait glapir de tous côtés. Comment ose-t-on confier cette « entreprise française » à un dirigeant non français ? Pourquoi l’avis d’actionnaires privés étrangers a-t-il été pris en compte apparemment au moins autant que celui de l’Etat (...)

Présidence Macron, an 1 : le bilan

Yves Buchsenschutz,

Présidence Macron, an 1 : le bilan Le dernier numéro Société Civile de la Fondation iFRAP propose un intéressant bilan synthétique du gouvernement Macron avec un comparatif entre le programme du candidat et les réalisations de l’élu.

Accor-Air France : les bonnes idées suscitent souvent l’incompréhension

Hervé Gourio,

Accor-Air France : les bonnes idées suscitent souvent l'incompréhension L’annonce des approches prêtées à Accor en direction d’Air France déclenche des commentaires surannés. Décidément notre cher pays vieillit de plus en plus et semble incapable de comprendre le XXIème siècle ! C’est au moins ce que nous montrent les réactions des (...)

SNCF : Place au management et vite !

Gérard Laloi,

Les Pouvoirs Publics, les médias, annoncent le terme très prochain de la grève à la SNCF, au grand soulagement du gouvernement, des usagers et ... de la direction ... plus discrète ! C’est l’aboutissement d’un immense projet de réforme que le politique peut savourer, mais plus encore un enjeu du futur (...)

La ronde des coulants baraqués

Bertrand Nouel,

La ronde des coulants baraqués Gaston Lagaffe nous l’avait fait remarquer, il y a les papous papas et les papous pas papas, de même qu’il y a les papas pas papous. Mais il y a aussi les papous papas à poux et les papas papous pas à poux, et encore les papas à poux pas papous, et les papous pas papas à poux (...)

Air France victime de l’étatisme français

Hervé Gourio,

Air France victime de l'étatisme français L’histoire d’Air France montre que l’étatisme a joué un plus grand rôle dans ses malheurs que les conflits sociaux.

Réduire la dépense publique : des pays l’ont fait !

Yves Buchsenschutz,

Réduire la dépense publique : des pays l'ont fait ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire et comme nous allons le montrer, il est extrêmement simple de réduire la dépense publique.

Pour une France libre d’entreprendre

Dominique Mercier,

D’après Olivier Cadic, sénateur des Français de l’étranger ayant fait une intervention remarquable au Sénat le 30 mars dernier, les intentions du gouvernement « vont dans le bon sens, mais les actes sont décevants ». Qu’en est-il aujourd’hui de la « start-up nation » qu’Emmanuel Macron entend créer ? (...)

La politique de Macron : une politique confuse
Le retour de Gribouille

Yves Buchsenschutz,

L’analyse de l’actualité politique de ces dernières semaines confirme ce que nous avions déjà évoqué dans un précédent article : Emmanuel Macron et son gouvernement pratiquent une politique de Gribouille.

SNCF, le cancer

Marcel Hugo,

SNCF, le cancer Dans son rapport, la Cour des comptes félicite la SNCF pour le « succès technique et commercial » de la grande vitesse ferroviaire. Mais même si elle reste plutôt critique concernant sa rentabilité, qui se trouve en baisse effrénée depuis 2008, et donne quelques recommandations, notamment sur la (...)

Deux sympathiques recommandations du rapport Notat-Senard

Hervé Gourio,

On pouvait craindre le pire quand, en janvier, plusieurs membres du gouvernement demandèrent un rapport sur « l’entreprise et l’intérêt général ». Le pire : une conjonction de bonnes paroles façonnant un compromis hâtif et bâtard entre les libéraux et les socio-démocrates. Mais les auteurs du rapport, (...)

SNCF : le bouclier de la France du statu quo
La grève doudoune ou le choix de l’histoire

Yves Buchsenschutz,

SNCF : le bouclier de la France du statu quo Ҫa y est, c’est reparti, nous avons droit à notre grève SNCF décennale. Elle prend cette année une forme originale dans une organisation inédite.

Immobilisme SNCF : Guillaume Pepy, l’allié des syndicats ?

Bernard Zimmern,

La première chose à faire pour réformer la SNCF, c’est de faire partir son président, sans quoi il ne se passera rien. Mais si Pepy est si bien protégé, c’est parce qu’il est membre du Conseil d’Etat, comme le Premier ministre entre (...)

Japan Railways, un exemple pour la SNCF

Alain Mathieu,

Japan Railways, un exemple pour la SNCF Avant 1987, les chemins de fer japonais connaissaient les mêmes problèmes que la SNCF. Aujourd’hui Japan Railways est considéré comme l’un des réseaux les plus performants du monde. Comment ont-ils fait ?

SNCF, le cancre

Marcel Hugo,

SNCF, le cancre La SNCF est non seulement un désastre économique avec seulement la moitié de ses dépenses couvertes par ses recettes commerciales, elle est aussi le symbole de l’immobilisme. La plupart des réseaux étrangers ont vu leur activité largement augmenter, et, simultanément, le nombre de leurs agents (...)

La politique de Macron, une politique de Gribouille

Yves Buchsenschutz,

La politique de Macron, une politique de Gribouille Ours des Pyrénées, scolarisation des tout petits, chèque énergie… La politique de Macron n’est-elle pas une politique de Gribouille ?

Les administrations publiques vont-elles se mettre au numérique ?

Bernard Biedermann,

Les administrations publiques vont-elles se mettre au numérique ? Qu’est-ce qu’un État plateforme et comment l’application d’une telle conception pourrait-elle rendre notre fonction publique plus performante ?

Pourquoi la France est-elle championne de la dépense publique ?

Yves Buchsenschutz,

Pourquoi la France est-elle championne de la dépense publique ? La question du poids de l’État est souvent évoquée, particulièrement en France où nous sommes devenus numéro 1 mondial de dépenses publiques dans le classement OCDE, avant la Finlande. Comment en sommes-nous arrivés là ?

La France a-t-elle, oui ou non, trop de fonctionnaires ?

Claude Sicard,

La France a-t-elle, oui ou non, trop de fonctionnaires ? Si l’on se réfère à sa population, la France compte 158.000 fonctionnaires de trop, hors contrats aidés. Le plus inquiétant reste cependant le taux fonctionnarisation des agents.

Agriculture française : notre modèle n’a plus d’avenir

Claude Sicard,

Agriculture française : notre modèle n'a plus d'avenir Emmanuel Macron vient de faire au salon de l’agriculture une très longue visite. L’agriculture française vit sous perfusion, les aides de la PAC jouant le rôle d’un analgésique. Avec l’ouverture des frontières on découvre que, hormis le secteur de la viticulture qui tire encore assez bien son épingle du (...)

Mairie de Paris : ses employés nous coûtent trop cher et sont inefficaces

Alain Mathieu,

Le dernier rapport de la Cour régionale des comptes d’Ile-de-France montre que le personnel de la capitale est pléthorique, coûte très cher et travaille peu.

Métro du grand Paris : le gouvernement privilégie Clichy-sous-Bois plutôt que Saclay

Alain Mathieu,

Métro du grand Paris : le gouvernement privilégie Clichy-sous-Bois plutôt que Saclay En reportant l’ouverture du métro qui ira jusqu’à Saclay et en donnant la priorité à la ligne desservant la Seine-Saint-Denis, le gouvernement va clairement nuire au dynamisme annoncé de la « Silicon Valley à la française ».

Monsieur Le Ministre, épargnez-nous le « permis de louer »

Jean-François Bauer,

Monsieur Le Ministre, épargnez-nous le « permis de louer » Récit d’un cauchemar qui pourrait devenir réalité

4.000 morts par an dans le monde par accidents d’avion :
diminuons leur vitesse !

Yves Buchsenschutz,

4.000 morts par an dans le monde par accidents d'avion : 4.000, c’est aussi à très peu de choses près, le nombre de tués sur la route en France par an. La solution d’Edouard Philippe, comme d’Anne Hidalgo, c’est de diminuer la vitesse. Et pourtant, il y a bien d’autres causes ainsi que d’autres (...)

Dépenses publiques :
Macron est-il libéral ?

Alain Mathieu,

Dans « Révolution » Emmanuel Macron affirmait la nécessité de baisser nos dépenses publiques à 49% du PIB, moyenne de la zone euro, et ajoutait : « nous pouvons le faire ». Mais a-t-il mis en œuvre ce qu’il fallait pour le faire ?

Macron est-il libéral ?

Alain Mathieu,

Pour la gauche, Macron est un libéral. Mais pour les libéraux, qu’est-il ? C’est par une rétrospective de son action que nous tentons de répondre à cette question. Dans cette première partie, nous analysons les annonces portées par Macron et la première réforme qu’il a menée : celle de la transparence (...)

Emmanuel Macron peut-il générer une vraie confiance ?

Yves Buchsenschutz,

Emmanuel Macron peut-il générer une vraie confiance ? L’élection du président Macron est en fait une sorte de pari de Pascal du peuple français : vu les dégâts causés par ses prédécesseurs, à défaut de faire bien, il ne pourra pas faire plus mal. Il bénéficie donc d’un état de grâce particulièrement important : mais, comme pour tout président, il va devoir (...)

Emmanuel Macron perpétuera-t-il l’étatisme français ?

Hervé Gourio,

On a pu espérer un moment que le président Macron incarnerait une rupture avec l’étatisme qui asphyxie la France depuis si longtemps. Aujourd’hui on peut en douter.

La paupérisation de nos parlementaires donne le pouvoir à Bercy

Gérard Dosogne,

La paupérisation de nos parlementaires donne le pouvoir à Bercy La polémique sur la rémunération de nos députés masque les trop faibles moyens mis à leur disposition ; en démocratie, le Parlement doit avoir les ressources pour agir efficacement.

Comment peut-on réformer un pays ?
Partie 3 : La France peut et doit réduire sa dépense publique

Alain Mathieu,

Comment peut-on réformer un pays ? Dans nos précédents articles, nous avons analysé des études donnant les clés pour faire évoluer un pays et diminuer ses dépenses publiques. En complément et conclusion de ces études administratives, précisons les réformes que la France devrait mettre en œuvre pour redresser son économie déclinante par (...)

Comment peut-on réformer un pays ?
Partie 2 : Réduire les dépenses publiques est possible !

Alain Mathieu,

Comment peut-on réformer un pays ? Avec une dette de 2.200 milliards d’euros, qui s’accroit chaque année par un déficit de plusieurs dizaines de milliards (80 milliards en 2017), la réduction de la dépense publique de la France apparait comme une priorité. Mais est-elle seulement possible ? Les exemples de pays développés qui ont (...)

Comment peut-on réformer un pays ?
Partie 1

Alain Mathieu,

Comment peut-on réformer un pays ? Deux études majeures révèlent quelles sont les conditions générales pour réformer un pays. Après une lecture attentive, on découvre… qu’elles tombent sous le sens. La France, pourtant, ne les a presque jamais mises en œuvre.

Interdiction du vapotage : ne marche-t-on pas sur la tête ?

Yves Buchsenschutz,

Interdiction du vapotage : ne marche-t-on pas sur la tête ? Depuis le 1er octobre un décret du ministère de la Santé inflige à l’e-cigarette certaines contraintes identiques au tabac : interdiction dans les établissements scolaires, les transports fermés, et les lieux de travail collectif fermés, le tout assorti d’un certain nombre de conditions et de nuances… (...)

Pourquoi le logement n’attire-t-il plus les investisseurs en France ?

Jean-François Bauer & Bernard Biedermann,

Pourquoi le logement n'attire-t-il plus les investisseurs en France ? Une rentabilité locative en ville de 3 à 5% est attractive face à des taux monétaires négatifs et à la volatilité des actions. Les Français ont un goût marqué pour la pierre et la démographie en croissance assure le maintien de la demande de logements… Pourtant le parc locatif privé stagne. Pourquoi (...)

France : les avantages acquis jamais remis en cause
L’invasion des cliquets

Yves Buchsenschutz,

France : les avantages acquis jamais remis en cause Toute une série de phénomènes sont affectés du syndrome des cliquets : ils ne fonctionnent que dans un sens et ne reviennent jamais en arrière. Ce mécanisme à l’intérêt - ou l’inconvénient - de polluer considérablement l’évaluation des phénomènes. Il brouille la perception tant de la croissance que de la (...)

Budget militaire : Ni le président, ni le chef d’Etat-Major ne sont les premiers fautifs, ce sont les députés

Alain Mathieu,

Budget militaire : Ni le président, ni le chef d'Etat-Major ne sont les premiers fautifs, ce sont les députés La première faute des députés est d’avoir rompu le huis clos du témoignage de Pierre de Villiers à la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale. Certes les propos du plus haut gradé des militaires (« je ne me laisserai pas baiser comme ça ») étaient choquants. Ce n’était pas une raison pour les (...)

J + 50 jours du gouvernement Macron – Philippe : quel bilan ?

Yves Buchsenschutz,

50 jours depuis l’investiture, c’est déjà presque deux mois, et cela coïncide avec le discours du Président Macron à Versailles, et celui du Premier ministre Philippe, devant l’Assemblée nationale. Dans les deux cas, nos gouvernants ont insisté, non seulement sur la nécessité des réformes, mais également (...)

Comment développer ses affaires en appliquant la loi

Jacques-Charles Flandin,

Comment développer ses affaires en appliquant la loi La mairie de mon petit village (782 habitants) s’est dotée depuis de nombreuses années d’une bibliothèque qui est animée par des bénévoles. À certaines époques, du fait des vacances ou des absences programmées, il a fallu faire appel à un ou deux salariés à temps partiel. Nous venons de découvrir une (...)

Macron démarre mal sur les start-up

Bernard Zimmern,

Les médias nous apprennent qu’Emmanuel Macron va mettre en place un fonds de 10 milliards d’euros pour la création et le développement des start-up, fonds qui va être financé par la vente de participations de l’État dans les entreprises et qui va être géré par la BPI. Cette annonce fait certainement (...)

Lourdeur administrative et folie bureaucratique

Jacques-Charles Flandin,

Lourdeur administrative et folie bureaucratique Nous connaissons tous la folie bureaucratique dont est atteint notre pays depuis plusieurs décennies, le phénomène ne faisant évidemment qu’empirer puisque les normes et règlements se superposent les uns aux autres - et ceci dans le meilleur des cas puisqu’en fait ils sont assez régulièrement (...)

Macron saura-t-il redresser notre économie ?

Claude Sicard,

Les électeurs viennent de porter à la tête du pays Emmanuel Macron. Ce candidat au parcours fulgurant a triomphé par son projet novateur consistant à en finir avec le désuet clivage gauche/droite qui a trop longtemps paralysé la France et fini par plonger le pays dans un marasme économique (...)

Le profil de nos dirigeants

Bernard Biedermann,

Le profil de nos dirigeants Dans La revue du Trombinoscope d’il y a quelques mois [1] a été publiée la liste des nominations et missions suite au changement de Premier ministre. On constate que l’immense majorité des nominés manquent de connaissances et surtout d’expérience du monde (...)

À notre futur président de la République :
Et si on s’inspirait de ce que font les Allemands, quand ils font mieux que nous bien sûr ?

Jacques Benilan,

Tous les Français sont conscients de la nécessité d’une réforme fondamentale et prioritaire entre toutes : réduire les charges exorbitantes de l’État par rapport à notre capacité de production nationale de création de richesse. Mais qui a conscience de l’effroyable gâchis à la tête de l’État et surtout (...)

Conflits d’intérêts : un cloaque problématique et révélateur
Ou quand les serviteurs de l’État se servent en premier

Yves Buchsenschutz,

Conflits d'intérêts : un cloaque problématique et révélateur La campagne présidentielle en cours semble largement polluée par le problème des conflits d’intérêts. Sans vouloir juger d’avance François Fillon, et même s’il n’a fait qu’utiliser des usages courants dans la profession d’élu, la pollution de sa campagne par « les affaires » en fait oublier son programme. (...)

Cancer de l’étatisation : peut-on arrêter les métastases qui se développent ?

Yves Buchsenschutz,

L’enjeu majeur de la présidentielle qui arrive, voire des suivantes, sera l’emploi. Et immédiatement derrière… l’étatisation. Trop dépensier, l’État plombe le développement des entreprises, mais aussi l’initiative des individus restreints à la portion congrue car il confisque les deux tiers de leur pouvoir (...)

Logement : quelles réformes contre l’absurde ?

Jean-François Bauer,

Logement : quelles réformes contre l'absurde ? Le logement étant un bien essentiel, le législateur - surtout sous les mandatures de la gauche - et l’administration, y ont toujours vu la justification pour réglementer ou gérer directement le logement. Aujourd’hui, la pénurie, les prix d’achat et les loyers élevés, la construction neuve juste en (...)

Le bon sens au service de l’économie

Claude Sicard,

Le bon sens au service de l'économie Chacun a entendu, un jour, un voisin ou un ami formuler cette réflexion amère : « Il n’y a plus de bon sens, aujourd’hui, dans notre société ». Une journaliste américaine a ainsi publié, il y a quelques années, un ouvrage qui a eu un certain succès : « The death of Common Sense ». Le bon sens est comme un (...)

Vous avez aimé Hollande ? Vous adorerez Macron !

Gérard Dosogne,

Appelé par le président Hollande au début de son mandat, Emmanuel Macron a été le plus écouté de ses collaborateurs dans la définition de sa politique économique. Pas toujours suivi, car il fallait bien donner du grain à moudre aux « frondeurs », mais suffisamment pour donner ce parfum social-démocrate (...)

Billet d’humeur sur l’intelligence de l’État

Jacques-Charles Flandin,

Billet d'humeur sur l'intelligence de l'État Quand nous lisons que l’État a décidé de faire… que l’État va acheter… que l’État va sauver… que l’État va… On peut se poser une question ingénue : mais, l’État, qui est-ce ? Quel est cet ectoplasme ? Qu’on nous le montre donc cet État qui n’est en définitive que le résultat de décisions prises par des (...)

Que faire de la SNCF ?

Bernard Zimmern,

Que faire de la SNCF ? C’était l’émission de Radio Notre-Dame de Philippe Delaroche qui le 7 décembre a permis à Bernard Zimmern de rappeler qu’avec un déficit abyssal (recettes 10 milliards pour 23 milliards de dépenses), la SNCF était non seulement un cancer mais surtout un (...)

Pour une critique constructive du programme économique de François Fillon

Claude Sicard,

Claude Sicard dans cet article tente d’analyser la stratégie qui sous-tend, implicitement, le programme économique de François Fillon : quels sont les objectifs de cette stratégie, et quel est l’élément-clé sur lequel le stratège parie pour en assurer le succès (...)

Réduire de 500 000 le nombre de fonctionnaires, c’est permettre à 500 000 de sortir du placard

Bernard Zimmern,

Réduire de 500 000 le nombre de fonctionnaires, c'est permettre à 500 000 de sortir du placard Tous les syndicats crient au meurtre à l’idée de voir le nombre de fonctionnaires diminuer de 500.000 et annoncent que le service public ne pourra plus faire face à ses tâches. Les tenants de la réduction du nombre de fonctionnaires répliquent en parlant d’améliorer leur productivité et de travailler (...)

L’État c’est le vol

Yves Buchsenschutz,

L'État c'est le vol Chacun de nous essaye tout naturellement de consolider sa situation, en quelque sorte de se créer une rente. L’État également, mais lui, c’est sous la forme d’une Rente perpétuelle, et la Rente perpétuelle, c’est le Vol...

Pour une révolution dans la sphère publique

Bernard Biedermann,

Christian Eckert est un homme intelligent, sérieux et compétent, mais il déçoit lorsqu’il affirme avec une tranquille assurance : « je ne sais pas comment 300.000 fonctionnaires peuvent être supprimés ». Avec les campagnes qui démarrent, ce débat est ouvert mais peu de politiques osent vraiment (...)

Réduction de l’APL : un pas supplémentaire vers l’étatisation du logement en France

Jean-François Bauer,

Réduction de l'APL : un pas supplémentaire vers l'étatisation du logement en France Récemment le gouvernement a édicté des mesures d’économie sur l’aide personnalisée au logement (APL) : réduction sur les loyers élevés, prise en compte du patrimoine familial... L’objectif annoncé est de réduire une dépense budgétaire de près de 17 milliards d’euros par an tout en améliorant la « justice (...)

Débat : faut-il réindustrialiser la France ? – Partie 2
Réindustrialiser la France, un faux problème

Bernard Zimmern,

Débat : faut-il réindustrialiser la France ? – Partie 2 Il existe un vrai problème, celui du manque de création d’entreprise en France. Mais pour Bernard Zimmern, vouloir réindustrialiser la France, c’est créer une problématique inutile alors qu’il y en a bien d’autres qui nécessitent notre attention.
Pour lire le début du débat, cliquer (...)

Si vous voulez une crêpe-Madame à la buvette, apportez vos œufs

Bernard Zimmern,

Si vous voulez une crêpe-Madame à la buvette, apportez vos œufs Le micromanagement administratif par nos fonctionnaires s’étend au contenu des crêpes délivrées par les buvettes.
C’est la surprise du week-end : plus de crêpe-Madame (avec un œuf) à la buvette d’un grand parc de l’ouest parisien, plus de chocolat chaud non (...)

La fausse excuse des charges publiques

Bernard Zimmern,

La fausse excuse des charges publiques Il est certain que les charges publiques sont trop élevées en France... Mais accuser ces charges de paralyser les entreprises et la croissance, c’est prendre le résultat pour la cause.
Le vrai problème de la France est qu’elle ne produit plus assez d’entreprises nouvelles depuis 30 ans et que nous (...)

Quelques conditions nécessaires du redressement économique de la France

Alain Mathieu,

Quelques conditions nécessaires du redressement économique de la France Dans son livre « la France pour la vie », Nicolas Sarkozy fixe un « objectif central » : la « convergence fiscale franco-allemande ». « Il ne peut y avoir de divergences entre la France et l’Allemagne » pour les charges sur les entreprises a-t-il dit au Parisien le 21 juillet 2010. « Nous n’avons pas (...)

La montée mondiale des fonctionnaires est-elle irrésistible ?

Bernard Zimmern,

La montée mondiale des fonctionnaires est-elle irrésistible ? Il est assez frappant de voir publier à quelques jours d’intervalle deux articles sur la montée de la fonctionnarisation dans deux pays qui pourtant paraissaient à l’abri de cet handicap de leur économie : la Suisse et les États-Unis.

La SNCF : le pillage public

Bernard Zimmern,

La SNCF : le pillage public Le personnel de la SNCF appartient à l’une des plus belles villégiatures de France, certes derrière celui de la Banque de France ou du contrôle aérien, mais loin devant la grande masse des fonctionnaires.

Sortir de la paralysie du contrôle de la dépense publique

Bernard Zimmern,

Sortir de la paralysie du contrôle de la dépense publique Il y a longtemps que la classe parlante sait qu’il y a en France de l’ordre de 40% de fonctionnaires en trop. Nous avons en effet 25% de la population active dans la fonction publique alors que ce pourcentage est de 15% au Royaume-Uni et en Allemagne et même de 7% au Japon, qui est loin d’être (...)

Réforme de l’ONS : à quand celle de l’INSEE ?

Dominique Mercier,

Réforme de l'ONS : à quand celle de l'INSEE ? Une commission parlementaire britannique a récemment épinglé le Bureau de la Statistique Nationale d’outre-manche, dont la qualité des données serait à revoir… Quand on connait la qualité encore plus médiocre des données de l’INSEE, on peut à juste titre se demander quand surviendra enfin une prise de (...)

La démocratie étouffée par l’État – l’étatisme, idéologie dominante en France
par Jean Brilman

Karina Tatoyan,

La démocratie étouffée par l'État – l'étatisme, idéologie dominante en France Dans ce nouveau livre, Jean Brilman cherche à comprendre comment l’État-providence a pu parvenir à étouffer la démocratie réelle et faire de l’étatisme la religion de la majorité des Français qui s’attendent à ce que l’État soit responsable de la sécurité, la santé, l’emploi, la retraite, l’égalité réelle, (...)

Logement : pour une nouvelle politique

Jean-François Bauer,

Logement : pour une nouvelle politique Les investisseurs institutionnels se sont retirés du logement en raison de sa faible rentabilité et d’une législation déséquilibrée en faveur des locataires. Le marché des logements neufs repose essentiellement sur les achats des particuliers, pour un usage familial ou pour un investissement locatif (...)

Innovation, recherche fondamentale et entreprise
quel lien ?

Valérie Pascale,

Innovation, recherche fondamentale et entreprise quel lien ? Nous parlons toujours des entreprises innovantes. Mais qui est capable de définir une entreprise innovante ? La meilleure définition que nous ayons entendue est que l’entreprise innovante est celle qui a réussi.

Contrôle fiscal : faire respecter la loi ou travailler à la commission ?

Bernard Zimmern,

Contrôle fiscal : faire respecter la loi ou travailler à la commission ? C’est en 1999 qu’après un an d’enquêtes, nous publiions à l’iFRAP notre 30e dossier titré « la DGI au service d’elle-même ».
Sidérés par quelques affaires fiscales incroyables, nous avions enquêté auprès de conseils fiscaux, issus eux-mêmes du contrôle fiscal, et même auprès d’un ancien directeur général des (...)

Gabegie à la justice ?

Bernard Zimmern,

D’un correspondant dans l’administration, nous recevons l’information suivante :
Le budget du ministère de la Justice en 2015 est en hausse dans un contexte de réduction générale, et atteint 8 milliards d’euros. Il était de 5,6 milliards en 2005, soit 43% de croissance sur 10 ans, ou un taux moyen de (...)

La politique absurde du logement

André Rageot,

La politique absurde du logement L’État dépense beaucoup sans efficacité car en empilant mesures et contre mesures, il appuie à la fois sur le frein et l’accélérateur et finit par payer les surcoûts qu’il a lui-même engendrés

Logement « intermédiaire » : de la redistribution à la distribution pure et simple…

Yves Buchsenschutz,

Cet article fait suite à celui du 29 avril dernier
Il y a des lois qui se mettent en place plus vite que d’autres.
Le 27 Juillet 2015, Madame Hidalgo, Maire de Paris, inaugurait déjà, en grande pompe, la 1ère livraison de « logements intermédiaires », opération de 107 logements locatifs réalisée dans (...)

Le désastre locatif à Paris

Bres Saint,

Le désastre locatif à Paris Sous prétexte d’aider les plus modestes, les dernières dispositions législatives en matière de logement ont et vont continuer d’avoir un résultat catastrophique
On connait déjà le régime de répression fiscale de l’investissement dans les entreprises. On peut le caractériser par le fait qu’un rendement (...)

Redistribution des revenus à la française

Dominique Mercier,

Redistribution des revenus à la française Comment expliquer la différence considérable entre les taux de dépenses publiques en France et aux États-Unis ? Le taux de dépenses publiques beaucoup plus important en France s’explique-t-il par une redistribution beaucoup plus importante vers les pauvres (...)

Le mythe de la redistribution française

Dominique Mercier,

Le mythe de la redistribution française On aurait tendance à penser que les politiques publiques françaises sont efficaces pour réduire les inégalités de revenus. En réalité, il n’en est rien. La France est championne des dépenses publiques mais elle est un cancre de la réduction des (...)

La vague des planques publiques inutiles

Bernard Zimmern,

La vague des planques publiques inutiles Il est intéressant de voir les médias s’élever contre les bonnes planques de la République en dénonçant en premier le chef de l’État qui en effet, en 1981, lors de son élection comme député, se vantait déjà d’appartenir aux privilégiés et de pouvoir gagner 15.000 francs en restant chez lui et 25.000 en allant (...)

Logement « intermédiaire » : de la redistribution à la distribution pure et simple

Yves Buchsenschutz,

Logement « intermédiaire » : de la redistribution à la distribution pure et simple Pendant de longues années, le régime du logement social en France, principalement représenté par les HLM, visait 20 % du parc de logements. Il posait plusieurs problèmes endémiques : son insuffisance chronique par rapport à la demande, l’évaluation objective de cet avantage, son mode d’attribution pour (...)

Tirer sur nos parlementaires : la fausse piste

Bernard Zimmern,

Tirer sur nos parlementaires : la fausse piste Le vendredi 27 mars, près de Colmar, diner d’une bonne centaine de couverts organisé par Capital-Initiative, René Hans et Associés, et le magazine mensuel alsacien Heb’di avec la participation du talentueux caricaturiste Veese.

Des départs qui comptent

Bernard Zimmern,

Des départs qui comptent Sans aller jusqu’à la caricature qu’illustrent bien les deux images qui suivent le texte ci-après, cela fait des dizaines d’années que notre territoire se vide de ses éléments les plus entreprenants et les plus à même de créer des entreprises et des emplois.
Il faut continuer de se battre, comme le fait (...)

Il faut fermer l’INSEE !

Jean-Michel Deux,

Il faut fermer l'INSEE ! L’INSEE est-il capable de relever le défi de la nouvelle économie [1] en évitant de confondre structure juridique et structure économique ?
Il semble bien que non !

Agnès Verdier-Molinié : « On va dans le mur… »
Ces chiffres qui font mal

Valérie Pascale,

Agnès Verdier-Molinié : « On va dans le mur… » C’est un livre optimiste qui ne propose pas de solutions mais donne un diagnostic juste et rigoureusement chiffré. Comment peut-on résoudre le problème si l’on n’en a pas encore pris conscience ? Agnès Verdier-Molinié s’est livrée à l’exercice de répertorier tous les obstacles qui nous empêchent de (...)

Interdire tout recrutement de fonctionnaire avant 53 ans
Quelques arguments forts pour justifier cette proposition

Jean-Michel Yolin,

Aujourd’hui l’Etat "confisque" aux forces vives du pays ses éléments les plus brillants pour en faire des fonctionnaires, à un âge auquel ils sont les plus créatifs et les plus dynamiques pour innover, créer des entreprises, partir à la conquête des marchés étrangers. L’aspect le plus symbolique en est (...)

Changer Bercy pour changer la France
Editions Tatamis

Bernard Zimmern & Dominique Mercier & Valérie Pascale,

Changer Bercy pour changer la France Si vous voulez être un auteur à succès, faites la chasse aux milliardaires ; c’est à la mode et cela rapporte. Chacun le sait, les milliardaires sont ceux qui ont détourné la richesse collective, la valeur créée par la classe moyenne. Même Davos s’en empare. Nous avons trop de milliardaires ; il faut (...)

Les investissements d’avenir, une opération de com

Dominique Mercier,

Les investissements d'avenir, une opération de com On a beaucoup entendu parler du « grand emprunt », lancé en 2010 à l’instigation d’une commission présidée par Alain Juppé et Michel Rocard. En une période de crise où l’on a tendance à rogner sur les investissements, il s’agissait de les pérenniser et les sanctuariser dans une logique extrabudgétaire, ceci (...)

Immobilisme SNCF : Guillaume Pepy, l’allié des syndicats ?

Bernard Zimmern,

Guillaume Pepy s’identifie avec la gouvernance de la SNCF. Si l’on peut s’étonner qu’un énarque, sorti au Conseil d’État ait pu prendre la place qui fut un jour celle d’un grand ingénieur, Louis Armand, il n’a pas été parachuté au sommet mais a lentement gravi les marches de cette entreprise, même s’il a (...)

La simplification, cette tartufferie

Dominique Mercier,

La simplification, cette tartufferie On parle de choc de simplification, pourtant la règlementation continue de se complexifier au fur et à mesure que les décrets rentrent en application. C’est le cas par exemple des obligations des entreprises en termes d’informations sociales et environnementales. En parallèle, les commissions, (...)

PLF 2015, la grande tartufferie

Dominique Mercier & André Rageot,

Comme chaque année, le gouvernement vante ses mesures d’économies et l’intelligence remarquable du budget écrit par les services de Bercy. L’examen de certains des détails montre pourtant le décalage entre le discours et la réalité du (...)

ENA : une culture de bulle

Dominique Mercier,

ENA : une culture de bulle Si la lecture des échecs tonitruants de la promotion Titanic était insuffisante pour se convaincre de l’inadaptation totale des énarques en matière économique, il suffirait de regarder le programme de l’ENA. On s’apercevrait alors que l’École inculque à ses élèves une culture de bulle, se préoccupant (...)

Énarques : recherche emplois pour stock excédentaire

Dominique Mercier,

Énarques : recherche emplois pour stock excédentaire Malgré la réduction du nombre d’étudiants admis annuellement à l’ENA, les énarques continuent de « déborder » dans l’administration.

Une presse française sous perfusion

Dominique Mercier,

Une presse française sous perfusion Le chiffre d’affaires de la presse écrite diminue de manière inquiétante depuis près de 15 ans. Afin de soutenir ce secteur et le pluralisme de la presse, l’État accorde chaque année un grand nombre d’aides, qui ont substantiellement augmenté depuis 2009 mais qui laissent planer le doute quant à (...)

ALUR : le gouvernement veut-il vraiment simplifier ?

Bernard Zimmern,

ALUR : le gouvernement veut-il vraiment simplifier ? Presque chaque jour, pour ceux qui suivent les règlements administratifs qui continuent de pleuvoir sur notre pays, on se demande si les grandes déclarations sur la simplification sont plus que de la « com », si le gouvernement a encore une prise sur son administration.
Un récent exemple dérivant (...)

Alstom, productivité et sexe des anges

Ernault Graffen,

Alstom, productivité et sexe des anges Nous sommes heureux de publier un texte d’un spécialiste de la mécanique qui nous rappelle à l’occasion de l’affaire Alstom comment la mécanique française a sombré et comment l’État a précipité ce désastre.
Le lecteur sera intéressé de relire le dossier en 4 articles de l’iFRAP, publié par Georges Dureault, (...)

Sortir de l’irréalisme des plans d’emplois et de croissance
Le colloque Emploi-2017 du 29 avril à la Maison de la Chimie

Bernard Zimmern,

Sortir de l'irréalisme des plans d'emplois et de croissance Le 29 avril 2014 où le gouvernement français demandait la confiance sur son plan autour du pacte de responsabilité, emploi-2017 tenait à la Maison de la Chimie un colloque pour sortir des chimères sur l’emploi.

Les normes et le permis de construire paralysent la construction de logement

André Rageot,

Les normes et le permis de construire paralysent la construction de logement Le désir de protéger le citoyen contre lui-même et la peur des responsabilités dans les administrations nationales et locales entraîne un renchérissement et un ralentissement considérable de la construction en France. Pourtant, la responsabilité personnelle des agents ne peut être mise en (...)

Réflexions sur les taxis

Norbert Duroy,

Réflexions sur les taxis La polémique actuelle sur le statut des taxis est un épisode d’un phénomène plus général : l’absorption des petites entreprises par de grosses sociétés à structure financière. Nous considérons ci-dessous le seul exemple des taxis de la région (...)

Rémunération des élus locaux : le dessous des cartes

Dominique Mercier,

Rémunération des élus locaux : le dessous des cartes On rappelle que si les Allemands ont su réduire le nombre de leurs communes de quelque 35.000 à 8.000, c’est que les élus municipaux allemands ne sont pas rémunérés sauf pour les communes importantes ou la fonction de maire est à plein temps. La rémunération des élus français est l’un des principaux (...)

Les élites proliférantes qui nous dirigent

André Rageot,

Les élites proliférantes qui nous dirigent Les trois fonctions majeures du ministère des Finances étaient traditionnellement le Trésor, le Budget et les Impôts ; Il s’y ajoutait des fonctions réparties sur le territoire en charge de la perception des impôts, de la comptabilité, des paiements et des douanes.
Le Trésor, historiquement la fonction (...)

Seul le secteur privé peut relancer la croissance, l’État jamais

Dominique Mercier,

Seul le secteur privé peut relancer la croissance, l'État jamais Les partis de gauche ne se lassent pas de réclamer la création d’infrastructures pour relancer la croissance. Mais comme le démontrent deux professeurs d’histoire américains en prenant l’exemple des USA [1], une telle affirmation est un contresens. C’est bien l’émergence de nouveaux marchés qui a (...)

Quaero, symbole d’une politique industrielle à la française

Dominique Mercier,

Quaero, symbole d'une politique industrielle à la française Le projet Quaero, annoncé en 2005 par Jacques Chirac, devait permettre de créer sur fonds publics un moteur de recherche d’envergure européenne. État des lieux et bilan 7 ans après…

L’entreprise dans le Conseil d’analyse économique

Valérie Pascale,

L'entreprise dans le Conseil d'analyse économique Sur les 15 membres actuels du Conseil d’analyse économique, aucun n’a jamais travaillé dans une entreprise. A cela s’ajoutent les 3 correspondants qui sont censés provenir du secteur économique des entreprises. Mais en réalité, ils occupent tous des postes de recherche dans les (...)

Pas de politique industrielle dans les pays qui réussissent

Dominique Mercier,

Pas de politique industrielle dans les pays qui réussissent « La Suisse n’a pas besoin de politique industrielle » tel est le titre d’un récent numéro d’Economiesuisse. À contre courant des idées reçues, l’organisation patronale affirme que c’est grâce à l’absence de politique industrielle active que l’industrie suisse se porte aussi bien, et que la Suisse est l’un (...)

L’entreprise sous l’Élysée Hollande

Dominique Mercier,

Le taux de représentation de l’entreprise dans le cabinet Hollande (18%) n’est pas très éloigné de celui du cabinet Sarkozy (16%) ou même du cabinet Fillon (9%). L’entreprise reste extrêmement sous-représentée.

L’entreprise dans le cabinet Fillon

Valérie Pascale,

Cabinet 2007, 2010
Est passé par une entreprise :+
M. Pierre DAVID, chargé de mission auprès du Premier ministre Friedland Finances, directeur (1990-1993) Souriau SA, président-directeur général (1987-1989) Électronique Aérospatiale, président-directeur général (1981-1986) SNCF, directeur de (...)

L’entreprise dans l’Élysée Sarkozy

Dominique Mercier,

Il y avait à l’Élysée Sarkozy 2008 un peu plus de collaborateurs ayant passé par l’entreprise qu’à Bercy. Un peu plus de 10%.
Mais il faut tempérer cette appréciation par le fait que ceux qui étaient passés par une entreprise l’étaient à travers des entreprises qui n’ont pas grand-chose à voir avec la PME (...)

Les noms

Les noms Voici les noms de 95 fonctionnaires et conseillers identifiés dans les 4 directions de Bercy (Trésor, Budget, DGFIP, INSEE) et le cabinet Moscovici.

L’entreprise dans les directions de l’HM Treasury

Valérie Pascale,

L'entreprise dans les directions de l'HM Treasury Le HM Treasury est l’équivalent à Londres de notre ministère de l’Economie et des Finances

Où connait-on l’entreprise, Londres ou Paris ?

Valérie Pascale,

Où connait-on l'entreprise, Londres ou Paris ? .

Qui est passé par une entreprise à Bercy ?

Qui est passé par une entreprise à Bercy ? Nous publierons les listes détaillées dans nos prochaines éditions.

Financement des entreprises : small is beautiful

Bernard Zimmern,

Les médias s’amusent des escarmouches au sein de la BPI entre son directeur général Nicolas Dufourcq et la porte-parole et vice-présidente, Ségolène Royal.
Mais très peu se sont insurgés pour dire que ce n’est pas en alignant les milliards que nous allons remettre l’économie française en route.
Il est (...)

Débat sur la désindustrialisation française

Claude Sicard,

Débat sur la désindustrialisation française Je publie aujourd’hui un article d’un vieil ami, Claude Sicard, sur la désindustrialisation. Si nous sommes d’accord sur le constat de désindustrialisation, nous divergeons absolument sur les remèdes, la désindustrialisation me paraissant être la conséquence de politiques industrielles, c’est-à-dire de (...)

L’INSEE, obèse

L'INSEE, obèse Il est difficile de mesurer avec précision le personnel consacré à la collecte de l’information statistique car l’INSEE, comme la plupart des instituts étrangers, rassemble un ensemble de données qui sont souvent produites par d’autres organisations nationales ou locales.
C’est ainsi par exemple que (...)

La BPI, un nouveau Titanic ?
Regard d’histoire sur la Banque Publique d’Investissement

Bernard Zimmern,

La nomination, la semaine dernière, d’un inspecteur des finances, Nicolas Dufourcq, comme directeur général de la BPI, dont le président Jean-Pierre Jouyet est lui-même inspecteur des finances et président de la Caisse des Dépôts, peut sonner comme une bonne nouvelle pour les entreprises françaises. Son (...)

Quel est l’état d’esprit à la DLF ?

Bernard Zimmern,

Nous nous sommes longtemps demandé quels étaient les ressorts qui pouvaient animer les membres de la DLF (Direction de la Législation Fiscale) et en particulier, Marie-Christine Lepetit, qui fut sa directrice pendant plus de dix ans.
Il est clair que Bercy et la DLF sont anti-riches ou, plus (...)

Inégalités - La science-fiction de Stiglitz
Le prix de la prodigalité

Cincinnatus,

Avant-propos - L’un des livres qui a le plus marqué les intellectuels en 2012 est le texte de Joseph Stiglitz, prix Nobel, sur « le prix de l’inégalité ». Ce texte met sur un piédestal éthique et moral la lutte contre les inégalités. La force du document de Cincinnatus, que nous publions aujourd’hui, est (...)

L’INSEE censure toute critique interne
L’affaire Champsaur contre Gobry

Bernard Zimmern,

En 1997, profitant du fait qu’aucun membre du syndicat maison (des Administrations et Inspecteurs Généraux de l’INSEE) n’était à jour de ses cotisations, sauf eux, deux administrateurs de l’INSEE s’élisent respectivement secrétaire général et président du syndicat. Cette opération a l’allure d’un énorme (...)

"Taxes are not economics, taxes are politics"

C’est l’homme inconnu le plus important de l’histoire économique du XXe siècle.

Les murs infranchissables de la forteresse bureaucratique

Bernard Zimmern,

Les murs infranchissables de la forteresse bureaucratique L’une des illustrations les plus claires du caractère infranchissable des murs de la forteresse bureaucratique nous est apparue lors de la constitution du cabinet Raffarin après les élections régionales de mars 2004.
Le ministre chargé des PME change, Renaud Dutreil est promu ministre de la Fonction (...)

Le mur bureaucratique est une forteresse

Bernard Zimmern,

Le mur bureaucratique est une forteresse Je n’avais été admis à créer cette commission d’audition des Investisseurs Providentiels que parce que j’ai été haut fonctionnaire (entendez issu de l’ENA et ayant passé trois mois, la période des vacances, à la sortie de l’École, au ministère de la Marine marchande, avant de partir dans le secteur (...)

Réduire le coût de la collecte de l’information statistique

Bernard Zimmern,

Un chef d’une entreprise moyenne française d’environ 2 000 salariés se plaignait à nous récemment d’avoir passé plus de 400 heures personnellement l’année dernière à répondre à des questionnaires de l’INSEE sans parler d’un temps équivalent d’une assistante.
Voici ce que dit l’INSEE et un témoignage d’un (...)

L’INSEE, la défaillance de l’information statistique

Bernard Zimmern,

L'INSEE, la défaillance de l'information statistique La qualité en statistique, voici l’une des premières annonces que l’on trouve sur le site de l’INSEE, accompagnée d’un engagement de son directeur et suivie des quinze principes qui gouvernent sa pratique, en conformité avec le « code de bonnes pratiques de la statistique européenne ».
Un seul problème (...)

Ré-industrialisation et réalisme

JPM,

A l’occasion de ce qui peut être la disparition d’un nom célèbre de feu la plus grande partie de la machine-outil française, un spécialiste de ce domaine s’épanche sur l’irréalisme de nos gouvernants passés qui explique pourquoi nous sommes tombés si bas dans l’univers des nations qui (...)

CDC Entreprises sert-il à quelque chose en dehors de la « com » de l’État ?

Emmanuel SALA & Bernard Zimmern,

C’est une nécessité pour la bureaucratie qui a pris le pouvoir en France de faire croire qu’elle est indispensable à la croissance - ce qui lui permet de multiplier les positions bien rémunérées sans grand risque car ses résultats ne sont pas contrôlés sauf par des "amis". A côté d’Oséo Innovation, CDC (...)

Politiques de l’Etat : les petits boulots

Bernard Zimmern,

L’examen de la structure des créations d’emplois au cours des dernières années montre qu’une grande partie de la création d’emplois en France s’est faite dans des petits boulots, comme les services à la personne.
Petits boulots dont la création est extrêmement coûteuse pour l’État et la collectivité.
Des (...)

ANVAR,OSEO Innovation : l’illusion

Bernard Zimmern & Emmanuel SALA,

Tous nos candidats à la présidentielle font assaut d’éloquence pour nous faire croire qu’ils vont redonner de la croissance à la France et nous faire sortir du chômage grâce à une politique industrielle vigoureuse dont l’État et ses agences seraient les principaux acteurs. L’innovation, cette fée magique (...)

Le trompe l’œil de la Cour des comptes

Bernard Zimmern,

Il est intéressant de voir la Cour des comptes et le Parlement organiser les 9 et 10 novembre un colloque sur la LOLF (loi organique relative aux lois de finances) à l’occasion des 10 ans de sa naissance. Les deux architectes de cette loi, Didier Migaud, à l’époque président de la commission des (...)

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies