La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF

Emmanuel Macron propose aux Français de reconstruire l’économie du pays

Quelle reconstruction économique pour la France ? Cette question a pris une ampleur nouvelle au sein du mandat d’Emmanuel Macron après la crise du Coronavirus. Si les secteurs clés de la France étaient déjà en difficulté avant la crise, Claude Sicard, économiste, préconise un « état d’urgence économique » pour permettre une reconstruction efficace.

Dans son discours à la nation du 14 juin dernier Emmanuel Macron a annoncé aux Français la levée complète de leur confinement, et c’est ce qu’ils attendaient impatiemment.C’est donc, sans doute, ce qu’avant tout ils vont retenir du discours de leur président, alors que ce n’était pas, là, l’essentiel de son message. La levée du confinement marque, certes, la fin de la première étape de cette crise, cette fameuse crise qui a ébranlé le monde entier, et « nous entrons maintenant dans une seconde étape » leur a dit leur Président, une étape cruciale, longue et difficile : celle de la reconstruction de l’économie du pays.

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Cette annonce du Président était tout à fait inattendue : on savait, certes, qu’il y aurait un plan de relance de l’économie, mais rien ne laissait prévoir l’annonce de ce projet téméraire et courageux de sa part, à deux ans de la fin de son quinquennat. Il s’agit en effet d’une tâche de longue haleine et particulièrement difficile. On peut craindre que cette annonce d’Emmanuel Macron soit, par trop, passée sous silence par les commentateurs de la vie politique du pays qui pourraient ne voir dans ces annonces du président français, qui manie magnifiquement comme on le sait le verbe, que quelques simples artifices de langage. Ce serait fort regrettable.

Et il a pris l’engagement de se tenir aux côtés des Français dans cette nouvelle aventure. Cette allocution marque donc le nouveau cap qu’il se fixe pour la fin de son quinquennat, et si les Français acceptent de lui faire à nouveau confiance pour un nouveau mandat lors des prochaines élections présidentielles, ce sera l’axe directeur de son second quinquennat. Il faut souhaiter que cela ne soit pas que du « smooth talking », comme disent les anglais : le Président Macron, dans son discours à la nation, paraissait tout à fait déterminé !

Un article publié le 9 juillet par La revue politique et parlementaire, lire la suite ...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies