La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF


Comparaison expresse des programmes Juppé/Fillon

JuppéFillon
Baisse des dépenses publiques
(en Mds € sur 5 ans)
85 100
Baisse des effectifs de fonctionnaires
(en centaines de milliers sur 5 ans)
250 500
Baisse des charges sur les entreprises
(en Mds € sur 5 ans)
21 40
En l’absence d’accord ou de référendum, le chef d’entreprise pourra décider une augmentation de la durée du travail à salaire constant non oui
Horaire hebdomadaire de travail des fonctionnaires en 2022 variable 39 h
Retraite à 65 ans
(date de mise en place)
2027 ou 2029[1] 2022
Alignement des retraites public/privé
(date de réalisation totale)
2080  ?
Taux de l’impôt sur les sociétés
(hors PME)
30 % 25 %
Impôt sur les revenus du capital
(CSG comprise) (l’ISF étant supprimé)
35 % 30 %
Taux de la TVA
(taux normal)
21 % 22 %
Nombre de places de prison à construire
(en milliers)
10 16

Continuer la lecture :

La mise à niveau du temps de travail dans la fonction publique, une occasion perdue ?

La mise à niveau du temps de travail dans la fonction publique, une occasion perdue ?

Yves Buchsenschutz,
La France peut-elle encore tenir longtemps ?

La France peut-elle encore tenir longtemps ?

Claude Sicard,

Agnès Verdier Molinier : La France peut-elle tenir encore longtemps ?

Agnès Verdier Molinier : La France peut-elle tenir encore longtemps ?

Et après ?

Yves Buchsenschutz,

Quelles perspectives économiques pour les États-Unis avec Joe Biden ?

Philippe Baccou,

L’accord européen sur le plan de relance de 750 milliards d’euros :

L’accord européen sur le plan de relance de 750 milliards d’euros :

inutile pour l’Europe, ruineux pour la France

Philippe Baccou,
100.000 Euros sous l'oreiller

100.000 Euros sous l'oreiller

Une belle occasion manquée …

Yves Buchsenschutz,


Vos réactions à cet article (1)

Comparaison expresse des programmes Juppé/Fillon

le 26 novembre 2016, 16:35 par Laurent Guyot-Sionnest

ayant assisté à la réunion d’unité derrière Fillon hier à la porte de Versailles,
je peux ajouter qu’il semble avoir bien compris que le public des présidentielles ne sera pas le même que celui des primaires,qu’il devra avoir des arguments tournés vers les dizaines de millions de non entrepreneurs,
et qu’il évitera l’accusation mortelle de Madelin "c’est un plan patronal"...

faut se faire élire par une majorité !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies