La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF


Cinq mythes à propos des inégalités

Les inégalités économiques sont devenues une des questions capitales de l’agenda politique, régulièrement propulsées par des candidats à la présidentielle et par des auteurs de certains best-sellers économiques. Mais comme le démontre une étude[1] du Cato Institute résumée ci-dessous, la plupart des idées reçues sur les inégalités sont fausses et fondées sur des démonstrations statistiques erronées.

On nous laisse croire que nous vivons dans un monde où les riches s’enrichissent davantage aux dépens des pauvres, mais en réalité notre économie est déjà fortement redistributive. La politique fiscale et le système des avantages sociaux diminuent considérablement les inégalités. Mais même si les inégalités croissaient aussi vite que le prétendent les accusateurs, elles ne sont pas forcément mauvaises en soi.

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Par exemple, contrairement à ce qu’on nous laisse penser et comme l’explique le Cato, les riches construisent eux-mêmes leur patrimoine et sont rarement héritiers, et peu d’entre eux travaillent à Wall Street ou dans la finance. La plupart sont devenus riches parce qu’ils nous fournissent des biens et des services qui facilitent notre vie et la rendent plus agréable au quotidien.

La mobilité sociale est probablement moins forte qu’on ne le désirerait, mais nous continuons à monter et à descendre dans l’échelle des revenus. Peu de fortunes persistent au cours de plusieurs générations et une personne pauvre a toujours une chance de quitter la pauvreté et de s’enrichir. En fait, il y a peu de corrélation entre l’inégalité et la pauvreté. Le fait que quelqu’un devienne riche ne veut pas dire que les autres deviennent automatiquement pauvres.

Par ailleurs, toute politique visant à réduire les inégalités peut s’avérer particulièrement dangereuse. Des mesures comme l’augmentation des impôts ou l’attribution de nouveaux avantages sociaux dans le but de corriger les inégalités économiques peut causer bien plus de dégâts qu’on ne le pense. Il nous faut nous concentrer, en revanche, sur des mesures précises qui conduisent à la réduction de la pauvreté et visent à assainir le marché du travail et à redresser l’économie, puisque, comme nous le savons, le chômage est la pire des inégalités.

Voici les cinq mythes sur les inégalités que nous allons réfuter dans nos prochains articles grâce à l’étude du Cato Institute :
1. Les inégalités sont pires que jamais.
2. Les riches n’ont pas gagné leur argent.
3. Les riches restent riches, les pauvres restent pauvres.
4. Plus d’inégalité signifie plus de pauvreté.
5. Les inégalités perturbent les processus politiques.

Continuer la lecture :

À propos de Patrick Artus, Marie-Paule Virard,

À propos de Patrick Artus, Marie-Paule Virard,

La dernière chance du capitalisme (Paris, mai 2021)

Philippe Baccou,
Intérêt général et service public

Intérêt général et service public

Yves Buchsenschutz,

Les entreprises à mission et le service AU public

Les entreprises à mission et le service AU public

Yves Buchsenschutz,
Féminisation contrainte des Comex : l’erreur à ne pas commettre

Féminisation contrainte des Comex : l’erreur à ne pas commettre

Bertrand Nouel,

Inégalités : Définitions, conséquences et remèdes

Inégalités : Définitions, conséquences et remèdes

Gilles Rigourex & Gérard Dosogne,
L’épidémie va réveiller la fracture sociale, que va faire Emmanuel Macron ?

L’épidémie va réveiller la fracture sociale, que va faire Emmanuel Macron ?

Bertrand Nouel,


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages (10)

Cinq mythes à propos des inégalités

le 26 avril 2017, 00:53 par Jacques

La majorité des riches sont des entrepreneurs (ce sont eux qui créent la richesse et l’entreprenariat) et non pas des rentiers ou des banquiers.
http://www.emploi-2017.org/parmi-le ...
http://www.contrepoints.org/2013/04 ...
http://www.contrepoints.org/2013/04 ...
http://ordrespontane.blogspot.be/20 ...
http://www.contrepoints.org/2011/12 ...
http://www.emploi-2017.org/une-question-fondamentale-ignoree-des-economistes,a0352.html
http://www.emploi-2017.org/les-rich ...
http://www.contrepoints.org/2011/11 ...
http://www.emploi-2017.org/risque-e ...
http://www.emploi-2017.org/meme-les-milliardaires-francais-creent-la-richesse,a0380
https://www.contrepoints.org/2016/0 ...
la plupart des super riches ne le reste pas longtemps.
http://www.contrepoints.org/2014/01 ...
http://www.contrepoints.org/2014/01 ...
http://www.contrepoints.org/2014/06 ...
la plupart des politiciens de gauche font partie du fameux 1 %: http://www.contrepoints.org/2012/01 ...
la mobilité parmi les 10 % des plus riches est absolument impressionnante. ⚠️ <html>http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0133513</html>
La plupart des riches viennent des classes moyennes. http://fr.irefeurope.org/77-des-riches-proviennent-des-classes-moyennes-ou-pauvres,a4133

Cinq mythes à propos des inégalités

le 16 octobre 2017, 17:23 par jacques

Tous les égalitaristes perdent toute crédibilité quand on voit qu’ils passent sous silence le rôle joué par l’état dans la montée des inégalités. Par exemple, les banques centrales jouent un grande rôle dans la montée des inégalités expliquée ici
http://davidstockmanscontracorner.c ...
Pourtant, les gauchistes ne parlent jamais de cela. Cela me fait marré tous les gauchistes qui sont immigrationnistes et qui sont favorable aux QE : les QE creusent les inégalités tout comme l’immigration dans les pays riches accroissent les inégalités dans ces pays. C’est incohérent de défendre l’immigration puis reprocher qu’il y a trop d’inégalités dans notre pays.
http://www.emploi-2017.org/quel-lien-entre-immigration-et-inegalites,a0478.html L’université de Linnæus a démontré que sans l’immigration les inégalités n’avaient pas augmenté en Suède. Je pense que dans bcp de pays riches, si on faisait de tels études, on arriverait à de tels résultats à savoir que sans l’immigration, il n’y a pas eu d’augmentation des inégalités.
Attention, ce n’est pas pour cela qu’il faut être contre l’immigration. De nombreuses études ont montré le bienfait de l’immigration au niveau économique notamment les études du PNUD, de l’OCDE ou encore pour la France de l’université de Lille.
Les résultats des études sur les inégalités sont faussées car elles ne tiennent pas compte de certains facteurs notamment les transferts sociaux, l’âge des enquêtés ( un jeune travailleur aura toujours un patrimoine bien moindre qu’un travailleur en fin de carrière), l’immigration massive ( la principale cause des montées des inégalités dans les pays développés). http://www.emploi-2017.org/usa-enrichir-les-pauvres-accroit-il-les-inegalites,a0473.html
http://www.institutmolinari.org/et-si-on-apprehendait-les,2923.html

US : les métropoles de gauche, siège des plus grandes inégalités en terme de logement http://www.newgeography.com/content ...
Les politiques de gauche en matière de logement (forte réglementation) conduisent à augmenter les inégalités en matière de logement. Cela nuit aux plus pauvres (qui sont les minorités ethniques).
C’est un exemple parmi tant d’autres à quel point les politiques de gauche ont des effets pervers sur les inégalités

Cinq mythes à propos des inégalités

le 18 octobre 2017, 19:06 par jacques

Les résultats des études sur les inégalités sont systématiquement faussées parce qu’elles ne tiennent pas compte de certains facteurs notamment les transferts sociaux, l’immigration massive ( la principale cause des montées des inégalités dans les pays développés), l’âge des enquêtés ( un jeune travailleur aura toujours un patrimoine bien moindre qu’un travailleur en fin de carrière) http://www.emploi-2017.org/usa-enrichir-les-pauvres-accroit-il-les-inegalites,a0473.html
http://www.institutmolinari.org/et-si-on-apprehendait-les,2923.html
Perso, je soupconne les égalitaristes de délibérément manipuler les statistiques. Ils présentent les statistiques de tel manière à faire croire que les inégalités sont énormes. L’interprétation qu’ils font des statistiques n’a souvent aucun sens économiquement parlant il s’agit de politique. Le but est de présenter des chiffres chocs pour choquer l’opinion publique. Ils utilisent le catastrophisme comme stratégie. Le but est d’inciter les gens à réagir de manière émotionnelle et non pas rationnelle. Par exemple dire que les 50 personnes les plus riches détiennent autant que tel nombres de pauvres n’a aucun sens économiquement parlant. D’ailleurs, si on croit ce genre d’études un étudiant d’Harvard qui a un prêt étudiant est bien plus pauvre qu’un fermier africain. C’est bien sûr absurde.
Il faut se méfier des statistiques des égalitaristes et regarder ce qu’elles veulent vraiment dire car quand on regarde ce que disent vraiment leurs statistiques, on voit que les inégalités sont bien moins criantes que le racontent les égalitaristes

Cinq mythes à propos des inégalités

le 7 novembre 2017, 01:44 par jacques

L’inégalité des revenus est largement utilisée pour fustiger le capitalisme, dénoncer le libre marché et justifier les politiques de redistribution. Pourtant, il y a une preuve accablante que les principales causes de l’augmentation des inégalités économiques en Amérique n’est pas ce que l’on pense. Selon les études :
aux USA, 41 % de l’inégalité économique créée entre 1976-2000 est le résultat de l’augmentation des ménages monoparentaux http://paa2004.princeton.edu/papers ...
e taux de pauvreté serait de 25 % inférieur si la structure familiale d’aujourd’hui ressemblait à celle de 1970 : http://www.brookings.edu/~/media/events/2009/10/27 opportunity society/1027_opportunity_society_presentation.pdf
Les communautés ayant un pourcentage élevé de familles monoparentales sont moins susceptibles d’avoir une grande mobilité sociale. http://obs.rc.fas.harvard.edu/chett ...
Même les enfants des ménages à revenu élevé qui ont connu des ruptures familiales ne sont pas aussi bien que leurs semblables qui ont deux parents unis. http://family-studies.org/even-for- ...
Plus de 20 % des enfants vivant dans des familles monoparentales vivent dans la pauvreté sur le long terme, contre 2 % des enfants de familles monoparentales.
]http://www.thedailybeast.com/articl ...
http://online.wsj.com/news/articles ...
En d’autres termes, l’augmentation spectaculaire des familles monoparentales a aggravé la pauvreté dans un grand nombre de ménages et aggravé les inégalités.


 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies