La Démographie des Entreprises portée par des chefs d’entreprise

IRDEME EPLF

Business angels et investisseurs

La France est-elle le pays d’Europe le plus attractif pour les investisseurs étrangers ?

Philippe Baccou,

La France est-elle le pays d'Europe le plus attractif pour les investisseurs étrangers ? La dernière édition du « Baromètre de l’attractivité de la France », étude annuelle du cabinet Ernst & Young (EY), numéro 3 mondial de l’audit et du conseil, a été publiée en juin 2021. Elle porte sur l’année 2020. L’étude annonce que, pour la deuxième année de suite, la France aurait été la « première (...)

Rejoignez Entrepreneurs pour la France :
Recevez notre lettre
Yves Buchsenschutz Soutenez l'IRDEME
et la Recherche

Créer des entreprises
Une immuable nécessité

Jean-Michel Yolin & Bernard Zimmern,

Créer des entreprises Nous vous proposons ce jour, à titre de piste, une ancienne étude sur la création d’emploi par les gazelles, article qui n’a rien perdu de son actualité sauf la suppression de l’ISF-PME qui était une piste…

Mobilisation de l’épargne des particuliers
5 propositions de France Angels

Jean-Michel Yolin,

Mobilisation de l'épargne des particuliers Nous vous faisons suivre ce communiqué de presse traitant et actualisant le sujet du financement des entreprises innovantes.

Refinancer nos entreprises par « l’Épargne Covid »
Encourageons les fourmis… pour le bonheur des cigales !

Philippe Douay,

Refinancer nos entreprises par « l'Épargne Covid » Selon les économistes de la Banque de France, l’épargne supplémentaire constituée en raison du déficit de consommation au cours de la pandémie pourrait atteindre 200 milliards pour les années 2020 et 2021. En outre, dans son billet du mois de mars, elle indique qu’une part importante de cet excédent (...)

La Nouvelle Théorie Monétaire à l’épreuve du covid-19

Gérard Dosogne,

La Nouvelle Théorie Monétaire à l'épreuve du covid-19 Dans le contexte économique résultant de la lutte sanitaire contre le Covid-19, Jean-Jacques Perquel propose quelques solutions en prenant exemple sur les crises passées. Mais aussi en tenant compte de la situation financière actuelle. L’avis d’un (...)

Qui sont les business angels ?

Qui sont les business angels ? Les business angels sont quasiment toujours des anciens entrepreneurs. Leurs compétences et leur carnet d’adresse les rendent absolument déterminants pour l’accompagnement et la réussite des start-up. Ils sont très répandus dans les pays anglo-saxons mais qui sont-ils ? Et pourquoi pourraient-ils pour (...)

Financement dans la vie des start-up
Comparatif France / Angleterre

Valérie Pascale,

Financement dans la vie des start-up Une comparaison entre les résultats en terme d’emploi entre les starts up françaises et anglaises donne une victoire écrasante à la Grande-Bretagne. C’est au moment du développement que tout se joue.

Le manque de business angels en France fait mourir les entreprises dans la vallée de la mort

Le manque de business angels en France fait mourir les entreprises dans la vallée de la mort Le manque de business angels en France explique notre retard catastrophique en termes d’investissement dans les jeunes pousses.

VIDÉO : Le manque de financement dans la vie d’une start-up

Valérie Pascale,

VIDÉO : Le manque de financement dans la vie d'une start-up Le créateur d’entreprise arrive à réunir jusqu’à 100.000 euros entre ses économies, celles de ses proches et quelques aides d’État. Les fonds d’investissement n’investissent qu’au-delà d’un million d’euros par projet. On constate donc un trou de financement entre le financement des proches et l’intervention (...)

L’Agence France Entrepreneur ignore les business angels

Valérie Pascale,

L'Agence France Entrepreneur ignore les business angels L’Agence France Entrepreneur (ex-APCE), organisme public en faveur de l’entrepreneuriat, a publié un panorama des financements destinés aux créateurs d’entreprises. Nous sommes stupéfaits par cette palette de soutiens et d’aides diverses qui existent en France pour ceux qui décident de se lancer dans (...)

La principale priorité du quinquennat Macron, oubliée des programmes

Bernard Zimmern,

La principale priorité du quinquennat Macron, oubliée des programmes Les médias sont remplis des conseils au nouveau gouvernement sur les réformes à accomplir pendant le quinquennat. On y trouve une collection de ce que l’on pourrait appeler des lieux communs des réformes indispensables comme de revenir à l’équilibre budgétaire, la réforme du code du travail par la (...)

François Fillon va-t-il relancer la création d’emplois ?

Dominique Mercier,

Les investissements dans les jeunes pousses sont primordiaux pour relancer la création d’emplois en France. C’est pourquoi les Entrepreneurs pour la France demandent des dispositifs fiscaux pour encourager les business angels à apporter leurs capitaux et leur expérience aux start-up à potentiel. (...)

Chômage et financement de start-up : synthèse de 10 ans de recherche de l’IRDEME

Jean-François Bauer,

Chômage et financement de start-up : synthèse de 10 ans de recherche de l'IRDEME Les études de l’IRDEME [1] confirment que la libération des entreprises françaises doit être accompagnée d’un système fort d’incitation à l’investissement de l’épargne privée dans les nouvelles entreprises pour parvenir à une réduction progressive du chômage de (...)

Compte PME Innovation :
Faire entrer des entrepreneurs à la DLF

Bernard Zimmern,

Compte PME Innovation : Le compte PME Innovation – quel beau nom ! - que vient de voter le Parlement est un échec prévisible de plus signé par Bercy et la DLF, Direction de la législation fiscale. Pourquoi ?

Emmanuel Macron, à New-York, demande à Joseph Stiglitz comment créer des emplois

Bernard Zimmern,

De notre correspondant aux USA,
On sait qu’Emmanuel Macron est en faveur de la multiplication des milliardaires : comme il le dit, il n’y a pas conflit avec les milliardaires au sein du parti communiste chinois puisqu’ils sont tous membres du parti. Il est plus surprenant d’apprendre qu’il est (...)

Créer l’emploi : une leçon pour les concurrents à la présidentielle

Bernard Zimmern,

Créer l'emploi : une leçon pour les concurrents à la présidentielle Avec l’Enterprise Investment Scheme, les Britanniques ont créé en 1994 un dispositif qui par lui-même a permis de créer les gazelles, ces entreprises à fort développement qui manquent en France.
On sait que les gazelles au Royaume-Uni créent près de la moitié des emplois. Elles ont été définies par (...)

La grande richesse d’information sur les Business Angels du rapport Gaston

Bernard Zimmern,

La grande richesse d'information sur les Business Angels du rapport Gaston Non seulement le rapport Gaston fut un choc par l’ampleur du rôle des business Angels qu’il faisait découvrir, mais aussi par l’ampleur du détail qu’il fournissait sur cette « peuplade » inconnue.

Qui sont les business angels ?

Bernard Zimmern,

Qui sont les business angels ? Leur définition est connue : ce sont des investisseurs, personnes privées, qui investissent dans la création d’entreprise ou dans ses toutes premières années, la période de vie la plus risquée, et investissent sans avoir de liens personnels tels que familiaux pour expliquer leur (...)

Cour des Comptes sur ISF-PME : peut mieux faire

Bernard Zimmern,

Cour des Comptes sur ISF-PME : peut mieux faire Par référé, le premier président de la Cour des comptes vient d’alerter le ministère des finances sur les résultats d’un contrôle que vient de réaliser la Cour sur une disposition du premier texte voté après l’arrivée de Nicolas Sarkozy à la présidence en juillet 2007 : la création de l’ISF (...)

Japon : le mur sur lequel butte Shinzo Abe et la myopie internationale

Bernard Zimmern,

Le Wall Street Journal du 11 février confirme ce que l’on craignait : l’apparent échec du plan de Shinzo Abe, Premier ministre, pour ranimer l’économie japonaise, fondé sur une politique d’inondation monétaire similaire à celle pratiquée par la Banque Fédérale américaine sous les noms de « quantitative (...)

Business angels de réseau : un travail d’apostolat

Dominique Mercier,

Business angels de réseau : un travail d'apostolat Les montants investis par les business angels dits de « réseau » - c’est-à-dire qui investissent collectivement - sont extrêmement limités, puisqu’ils totalisent seulement 45 millions d’euros dans toute la France en 2015. Étant les seuls business angels « visibles » [1] et donc étudiables, il est (...)

Les gadgets antichômage

Bernard Zimmern,

Les gadgets antichômage Nous avons une longue tradition gouvernementale de création de gadgets qui permettent aux gouvernements de faire croire que tout est mis en œuvre pour stopper le chômage et qui prend son essor au début des années quatre-vingts avec les missions locales, les PAIO, dont l’idée est d’insérer les (...)

Le maillon manquant du financement des start-up

Bernard Zimmern,

Le maillon manquant du financement des start-up Le financement des start-up est devenu le nouvelle mode de l’actualité médiatique : pas de semaine où ne soit annoncée la création d’un nouveau fonds ou d’un nouveau site destiné à trouver les fonds de démarrage d’une start-up, surtout s’il s’agit d’une start-up dans le domaine (...)

Le Trésor, perdu

Dominique Mercier,

Le Trésor, perdu Le Trésor a sorti une note sur l’impact d’un programme public de fonds d’amorçage lancé en 1999. Au total l’État a investi 22 millions d’euros dans 11 fonds et sociétés d’amorçage. Il évalue, 15 ans plus tard, les résultats de cette politique (...)

Business angels : surmonter le retard français

Business angels : surmonter le retard français Xerfi Canal TV a reçu Nathalie Droal, chargée de recherche à l’Institut de Recherche pour la Démographie des Entreprises (Irdeme), pour parler des business angels.
Une interview menée par Thibault Lieurade.

Confusion sur les business angels

Valérie Pascale,

Confusion sur les business angels Challenges vient de révéler la semaine dernière le classement des « business angels français les plus actifs ». Une vingtaine de noms plus ou moins connus, avec en tête un célèbre trio d’entrepreneurs français les plus en vue. Nous ne pouvons que regretter cette confusion des concepts qu’a laissé faufiler (...)

Une fausse bonne nouvelle pour les start-up ?

Bernard Zimmern,

Une fausse bonne nouvelle pour les start-up ? Le journal La Tribune vient de relever la création par un fonds de capital-risque, Partech international, d’un fonds d’amorçage de 60 millions consacré aux start-up du digital dans lequel est associé la BPI, plusieurs groupes industriels, et une soixantaine de « serial entrepreneurs ».
Faut-il s’en (...)

Chômage : le désastre du financement des start-up françaises confirmé par Bercy

Bernard Zimmern,

Chômage : le désastre du financement des start-up françaises confirmé par Bercy On sait que la création d’entreprises et d’emplois en France, déjà insuffisante depuis 30 ans, a continué de s’effondrer.

BPI : le pont rompu qui fait tomber les entreprises dans le ravin

Dominique Mercier,

BPI : le pont rompu qui fait tomber les entreprises dans le ravin On apprend dans la presse que la BPI a étendu ses dispositifs pour encourager le développement des entreprises en France. A l’examen, on peut se demander si ce sont des solutions ou des leurres pour encourager à créer des entreprises et les laisser tomber ensuite dans le (...)

Macron Prométhée enchaîné ?

Dominique Mercier,

Macron Prométhée enchaîné ? Nous mentionnions dans l’autre article de ce dimanche l’inanité de la loi Macron, qui au prétexte du « coût fiscal » a rejeté d’emblée toutes les propositions pour encourager l’investissement dans nos start-up, alors même que celui-ci est crucial pour la création d’emploi. Même si des études de ce type (...)

Les incitations fiscales Business Angels coûtent-elles au budget ?

Bernard Zimmern,

Les incitations fiscales Business Angels coûtent-elles au budget ? Avec une crise du chômage sans précédent et qui devrait encore s’aggraver, il serait bon de faire retour sur les incitations fiscales à devenir Business Angel et à investir dans la création et le développement de start-up.

Et si les Assises de la Fiscalité décidaient de multiplier les gazelles ? (2)

Charles Garnier,

Et si les Assises de la Fiscalité décidaient de multiplier les gazelles ? (2) Dans la première partie de l’article paru le 23 mars dernier, il avait été observé que la croissance des gazelles était deux fois supérieure au Royaume-Uni et que les emplois créés par ces jeunes entreprises à forte croissance étaient quatre fois plus nombreux qu’en France.
Cette comparaison, flatteuse (...)

Crowdfunding, une mesurette sans conséquence

Dominique Mercier,

En visite il y a deux semaines dans la Silicon Valley, François Hollande a promis d’aider au développement du financement participatif, dit crowdfunding. Mais cette révolution supposée sauver les PME est illusoire : elle ne correspond pas à leurs véritables besoins. Seules des incitations en direction (...)

NESTA : le Graal des entreprises à forte croissance, clé du plein emploi

Valérie Pascale,

NESTA : le Graal des entreprises à forte croissance, clé du plein emploi Depuis la crise de 2008 le gouvernement britannique et d’autres pays OCDE mettent l’accent des politiques publiques sur les entreprises à forte croissance. Ils y ont vu un remède pour la création d’emplois qui manquaient visiblement dans les économies en pleine dépression. Ces entreprises constituent (...)

Les Business Angels vus par l’Ambassade de France à Washington

Valérie Pascale,

Les Business Angels vus par l'Ambassade de France à Washington Le dernier rapport de l’Ambassade de France à Washington publié en mai 2013 souligne l’importance des Business Angels pour le démarrage des entreprises aux États-Unis. Sans surprise, ce rapport reste lettre morte en France, et aucune conclusion n’en a été tirée par les administrations en charge du (...)

Business Angels : comment obtenir le meilleur rendement sur une incitation fiscale ?

Un Business Angel connu, Daniel Zumino, qui a pratiqué avec succès ce rôle difficile et risqué, a réagi à notre article « quels incitatifs fiscaux pour quels résultats » et nous avons pensé que sa réaction méritait d’être diffusée.

Comparatif dispositifs fiscaux Business Angels

Comparatif dispositifs fiscaux Business Angels

Business angels : quels incitatifs fiscaux pour quels résultats ?

Dominique Mercier,

Business angels : quels incitatifs fiscaux pour quels résultats ? Le rapport universitaire canadien « Incitatifs fiscaux dédiés aux anges investisseurs » [1] est à notre connaissance le premier à faire une comparaison des dispositifs fiscaux à destination des business angels, sujet pourtant d’une grande importance. Il faut en effet rappeler que les incitatifs fiscaux (...)

Quelle reprise aux États-Unis ?

Valérie Pascale,

Les bourses mondiales viennent de chuter et, même si certains voient des signes de reprise à l’échelle mondiale, on peut s’interroger sur celle des États-Unis qui reste la première locomotive économique.
Il y a certainement une reprise de l’économie américaine et certains l’attribuent à la relance (...)

Le Canada en pointe sur les Business Angels

Dominique Mercier,

Le Canada en pointe sur les Business Angels Paru en avril 2012, un rapport universitaire canadien sur les incitatifs fiscaux dédiés aux Business Angels constitue un cas quasi unique d’analyse de ce type, en tout cas en français. Les deux auteurs y reconnaissent un grand nombre de vérités (...)

L’impératif des Business Angels

Bernard Zimmern,

L'impératif des Business Angels Les Business Angels sont restés l’une des bottes secrètes du succès économique des anglo-saxons que la France a été incapable de copier et qui semblent pourtant être l’une des étapes incontournables du développement des entreprises et de (...)

Business-Angels, le booster des créations d’entreprises

Bernard Zimmern,

Business-Angels, le booster des créations d'entreprises L’étude publiée par le bulletin électronique de l’Ambassade de France à Washington, mentionnée dans notre dernier envoi, nous a conduits à féliciter l’Ambassade car c’est la première fois en 20 ans qu’elle publie un dossier sur ce qui à nos yeux constitue l’une des deux colonnes de la prospérité économique (...)

Bravo à la Mission ST de l’Ambassade de Washington
Le rôle capital des Business Angels aux USA

Bernard Zimmern,

Bravo à la Mission ST de l'Ambassade de Washington Au début de l’année, la Mission pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France à Washington publiait une fort intéressante étude -actualisée plus ou moins tous les ans- sur le capital-risque. [1]

Un rapport très Cour des comptes : les aides à la création d’entreprises

Dominique Mercier,

Un rapport très Cour des comptes : les aides à la création d'entreprises Un rapport de la Cour des comptes, paru en février dernier, évalue les dispositifs de soutien à la création d’entreprises. On y relève plusieurs constats très pertinents tels que le rôle trop grand des aides aux chômeurs ou l’insuffisance de financement dans la phase de développement des entreprises. (...)

Le petit four de la DLF : la SUIR

Dominique Mercier,

Le petit four de la DLF : la SUIR Vous n’avez sûrement jamais entendu parler de la « société unipersonnelle d’investissement à risque ». Et pour cause. Il s’agissait pourtant d’une « révolution », d’après l’adjoint à la Direction de la Législation Fiscale lui-même. Créée en 2004, la SUIR a été supprimée moins de quatre ans plus tard, ayant « (...)

Août 2008. La SCT de Christine Lagarde, un nouvel espoir ?

Bernard Zimmern,

L’une des innovations juridiques les plus porteuses de progrès pour les Américains a été l’introduction dans le code fiscal d’une nouvelle forme de société, la Subchapter S.
Dans la plupart des pays dont la France, les entreprises sont divisées en 2 groupes : celles dites sociétés de personne, dont les (...)

La diarrhée verbale de l’Inspection des Finances

Dominique Mercier,

La diarrhée verbale de l'Inspection des Finances Les niches fiscales sont devenues les victimes expiatoires de l’impuissance de la droite à diminuer la dépense publique, qui s’est ainsi contentée de les baptiser « dépenses » fiscales. La réduction de la « dépense » fiscale est devenue l’échappatoire pour s’abstenir de couper dans les dépenses réelles. (...)

Sarkozy : le n’importe quoi de l’investissement ISF-PME

Bernard Zimmern,

Mai 2007, Nicolas Sarkozy vient d’être élu Président de la République, l’espoir naît enfin qu’après la chimère des 35 heures, après cinq années de léthargie sous Jacques Chirac, un nouveau président, énergique, dynamique et qui, semble-t-il, a compris d’où vient le chômage, va prendre enfin les mesures qui (...)

L’univers fiction de Bercy

Bernard Zimmern,

Nous reproduisons ci-joint une fiche publiée et diffusée au sein de Bercy sous la direction de Jean-Pierre LIEB, à l’époque directeur-adjoint de la DLF et aujourd’hui directeur du service juridique de la fiscalité, qui est responsable, notamment, du contentieux fiscal.
Il jette en effet un début (...)

SBIC - Le déraillement habituel par Bercy et la caisse des Dépôts
To SBIC or not to SBIC

Bernard Zimmern,

SBIC - Le déraillement habituel par Bercy et la caisse des Dépôts Le 5 janvier 2006, dans son discours aux "forces vives" de la nation, Jacques Chirac annonçait la création d’un fonds de deux milliards d’euros destiné à aider les PME les plus dynamiques, aux côtés de financements privés.
Son cabinet complétait en indiquant que "les deux milliards d’euros levés seront (...)

La DLF en guerre contre les Business Angels, les gazelles et l’emploi
La DLF, complètement déconnectée de la création d’entreprises et d’emplois

Bernard Zimmern,

La DLF en guerre contre les Business Angels, les gazelles et l'emploi Est-ce le fait d’appartenir à l’Inspection des finances dont les performances économiques mesurables sont absolument désastreuses, et dont plusieurs témoignages, dont celui de la création de l’Avantage Madelin, montrent la méconnaissance de l’économie réelle, ou d’une idéologie anti-entreprise comme (...)

 css js

FERMER

Inscrivez-vous à notre lettre (gratuite)
et accédez à des contenus exclusifs :

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies