Institut de Recherche pour la démographie des entreprises

Où sont les gazelles françaises ?


jeudi 5 avril 2012, par Bernard Zimmern

Le chômage français s’explique dès que l’on compare le nombre de gazelles créées en France par rapport aux Anglo-saxons ou aux Allemands : à populations comparables, 5 fois moins que les Américains, 2 à 3 fois moins que les Allemands ou les Britanniques. Il faut voir dans les systèmes fiscaux l’origine de ce désastre.

Où sont les gazelles françaises ?

Comparaison France – États-Unis

Une étude réalisée par la Kauffman Foundation sur les 1% et 5% des entreprises ayant le taux de croissance le plus élevé aux États-Unis et leur impact sur la création d’emplois ( D. Stangler ; Mars 2010 ; « High growth firms and the future of the American economy » ; Ewing Marion Kauffman Foundation) concluait que 1% des sociétés les plus dynamiques en termes de création d’emplois (55.000) généraient 40% des emplois créés annuellement par les entreprises existantes (3,7 millions en 2008) et que les 5% les plus dynamiques généraient les deux tiers de ces emplois.

Un dénombrement mené sur la France par le pH Group sur les 1% et 5% d’entreprises ayant eu la croissance la plus rapide entre 2007 et 2008 montrait que le 1%, incluant 1.125 entreprises employant environ 34.000 salariés, créait en un an environ 50.000 emplois de plus et les 5%, incluant 5.739 entreprises et employant environ 204.000 salariés, une centaine de milliers.
Compte tenu du ratio des populations française et américaine de l’ordre de 5, l’économie américaine paraît produire entre 5 et 10 fois plus de gazelles que la France.

Comparaison France-Royaume-Uni.

Cette comparaison montre clairement que les entreprises de croissance, les « High Growth Firms » telles que définies par l’OCDE, ont créé seulement 600.000 emplois en France, là où les Britanniques en ont créé 1.350.000 entre 2005 et 2008.
Ce ratio reste vrai pour les « gazelles » définies comme les HGF de moins de 5 ans.

Allemagne

Les comparaisons chiffrées avec la création d’entreprises en Allemagne montrent que les Allemands créent deux fois plus d’entreprises dans toutes les catégories au-dessus de 2 salariés, rejoignant les conclusions déjà obtenues en 2006 par l’OCDE (rapport Vale).

Nb de salariés 1 2-4 5-9 10+ Total
Pays Fr. All. Fr. All. Fr. All. Fr. All. Fr. All.
Firmes créées 23 125 25 903 10 800 28 444 4 029 8 444 3 271 6 253 41 225 69 044
Salariés créés 23 125 25 903 28 200 72 844 26 661 53 408 36 962 151 395 114 948 303 550

Source : INSEE (France) et Destatis (Allemagne), données pour 2008.

Comparaison vitesse de croissance des entreprises en France et au Royaume-Uni.

Une des façons de mesurer la vitesse de croissance est de mesurer le % d’entreprises dont les capitaux propres font plus que doubler dans l’année, ici en fonction de l’âge et des capitaux propres. Les capitaux propres varient avec les secteurs mais en moyenne sont directement proportionnels à l’emploi.

Étude gazelles 2003.

En 2003, nous avons comparé les créations et les croissances de gazelles françaises et anglaises en définissant la gazelle comme une entreprise qui débute avec un capital social (ou des capitaux propres) d’au moins 100.000 euros car il nous semblait que c’est le minimum qu’un entrepreneur doit rassembler s’il a un projet vraiment ambitieux. Les chiffres suivent une cohorte née en 1994 jusqu’en 2001.

Même si les résultats commencent à être un peu anciens et sont également discutables du fait d’un taux d’échantillonnage insuffisant pour le Royaume-Uni, les résultats sont parfaitement cohérents avec ceux trouvés dans des études ultérieures.



 
Plan du site |